Mondial 2019 (F) - Krumbholz : " On a retrouvé les joueuses françaises "

Mondial 2019 (F) - Krumbholz : " On a retrouvé les joueuses françaises "©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 03 décembre 2019 à 15h51

Même si l'Australie constituait une très faible adversité, ce mardi à Yamaga, la très large victoire (46-7) de ses joueuses laisse penser à Olivier Krumbholz qu'elles sont guéries. Ce qui rend le sélectionneur français très optimiste avant le prochain match.

« On a travaillé proprement, on a vu de belles choses, on a vu de l'aisance technique. Ce n'est pas toujours facile d'aborder des matchs de ce type-là. Elles l'ont fait comme on l'avait demandé et je suis pleinement satisfait de ce match. On a retrouvé des joueuses françaises très libérées au niveau technique et c'était un bon match pour préparer les deux matchs à venir, face à des adversaires bien sûr beaucoup, beaucoup plus forts », appréciait Olivier Krumbholz au micro de beIN Sports après le carton des Bleues face à l'Australie (46-7), mardi à Yamaga lors du Mondial japonais. Le sélectionneur français a tellement aimé ce qu'il a vu qu'il est persuadé que ses joueuses, si décevantes lors des deux premiers matchs, sont guéries et vont le démontrer dès mercredi lors du rendez-vous capital qui les attend face à l'Allemagne. « On est dans l'obligation de gagner ces deux matchs, on est au pied du mur. Maintenant, il faut assumer : on a fait deux mauvais matchs, si on fait deux bons matchs, on ira au tour principal. On va déjà prendre l'Allemagne, qui est une très bonne équipe dans une bonne dynamique. Mais on est revenu nous aussi, et je pense que l'on va faire un excellent match demain (mercredi). »

Houette : « Un gros match nous attend »

Elle aussi ravie de s'être sortie du piège, certes pas vraiment dangereux, constitué par ces Australiennes giflées lors de toutes leurs sorties dans ce Championnat du Monde jusqu'à maintenant, Manon Houette, interrogée elle aussi sur beIN Sports après la rencontre et qui a honoré mardi sa centième sélection (elle l'a découvert ensuite), a elle aussi le sentiment que cette promenade de santé de mardi peut avoir valeur de déclic pour la suite du tournoi. « L'équipe était amateur, mais le match n'était pas si simple que ça malgré tout, parce que l'on avait l'ambition de rater très peu de chose. Dans le contexte actuel, je trouve que le match a été parfait et l'engagement total de la part de tout le monde. Individuellement comme collectivement, on s'est retrouvé, même dans la joie de vivre, j'espère que ça s'est vu, et donc là, on a le sentiment que ça y est, c'est parti. » Mais pour avoir passé un an en Bundesliga sous les couleurs du Thüringer HC, l'arrière gauche de Metz sait qu'il faudra davantage encore une équipe de France revigorée pour surprendre les Allemandes mercredi et décrocher ce succès impératif pour les Bleues. « Un gros gros match nous attend demain avec des Allemandes rudes qui, elles, sont rentrées dans la compétition depuis le début. On les connaît, on sait qu'elles vont mettre beaucoup d'engagement physique et peut-être un peu moins technique. Leur défense est très à plat, donc on va avoir besoin de bras (sic) pour tirer au-dessus, mais ça, on a. On va essayer de remettre cette continuité et cette fluidité en attaque et retrouver notre défense si chère à notre cœur (elle rit) et ça va aller. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.