Mondial 2019 (F) - Bleues : Niombla remplace Ayglon-Saurina

Mondial 2019 (F) - Bleues : Niombla remplace Ayglon-Saurina©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 03 décembre 2019 à 09h57

A quelques heures d'affronter l'Australie, l'équipe de France a annoncé l'arrivée de Gnonsiane Niombla à la place de Camille Ayglon-Saurina. Un premier changement uniquement tactique, dixit l'encadrement des Bleues.

Un premier changement au sein du groupe France. Avant d'affronter l'Australie lors d'un troisième match que les Bleues n'auront pas le droit de perdre après leurs deux contre-performances face à la Corée du Sud d'entrée (défaite 29-27) et devant le Brésil au deuxième match (match nul 19-19), l'équipe de France a enregistré l'arrivée de Gnonsiane Niombla (29 ans). La demi-centre évoluant en Hongrie, au club de Siofok, remplace Camille Ayglon-Saurina dans les 16 joueuses qu'avaient retenues Olivier Krumbholz pour débuter ce Championnat du Monde féminin 2019 au Japon. En décidant de se passer soudainement de l'arrière droite de Nantes, pourtant convoquée pour ce Mondial et alignée lors des deux premières sorties de son équipe, le sélectionneur français procède uniquement à un changement « tactique », à en croire l'encadrement des Bleus. Toutefois, Krumbholz en personne a apporté beaucoup plus de détails à ce changement, sur beIN Sports juste avant le coup d'envoi du match face aux Australiennes. « Ce n'est pas une mise à l'écart, la preuve elle est toujours là. Camile a des douleurs, elle a mal au dos, mal aux adducteurs, j'ai préféré faire rentrer une joueuse qui va bien (...) Les décisions sont difficiles à prendre mais on essaye de composer la meilleure équipe possible et j'ai estimé qu'il était bien de faire rentrer Gnonsiane (Niombla). »



De titulaire, Ayglon-Saurina, écartée, passe donc réserviste, au même titre que Roxanne Frank, Tamara Horacek et Pauletta Foppa. A noter que pour être valable, ce changement de joueuse devait intervenir avant 9h00, heure locale, ce mardi matin. Les sélections ayant droit à trois changements, Krumbholz garde deux jokers dans sa manche, au cas où il souhaiterait de nouveau revoir ses plans ou serait amené à pallier une blessure. Par ailleurs, seules les joueuses ayant fait le déplacement sur place au Japon avec le groupe et par ce fait remplaçantes, sont concernées par un éventuel changement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.