Metz : Zaadi va partir, Stanko et Smeets pourraient arriver

Metz : Zaadi va partir, Stanko et Smeets pourraient arriver©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 15 janvier 2020 à 10h44

Grâce Zaadi quittera Metz à la fin de la saison. Le club lorrain pourrait accueillir Tjasa Sanko et Martine Smeets.

Ca va bouger à Metz ! Avec pour commencer ce chamboule-tout annoncé le départ de l'une des joueuses les plus emblématiques de ces dernières années Grâce Zaadi (26 ans). Historique du club lorrain dont elle défend le maillot depuis maintenant dix ans, la demi-centre internationale française (115 sélections) débarquée en Lorraine en 2010 du temps de ses années de formation fera ses valises à l'issue de la saison, a annoncé l'actuel leader de la Ligue Butagaz Energie mardi soir, non sans un gros pincement au coeur. Zaadi, sept fois sacrée championne de France avec les Dragonnes mais qui affiche également quatre Coupes de France et deux Coupes de la Ligue à son palmarès en club uniquement, a décidé de connaître sa première expérience hors de France et de mettre le cap sur Rostov, triple champion de Russie en titre et finaliste la saison dernière de la Ligue des Champions après avoir éliminé... Metz en demi-finales. « Plus les années ont passé, plus j'ai eu envie de tenter une expérience à l'étranger, explique la capitaine messine sur le site de son club. Mais pas n'importe laquelle je ne voulais pas partir pour partir. Lorsque l'opportunité de Rostov s'est présentée à moi, j'ai longtemps réfléchi et je pense que c'est le bon moment dans ma carrière et dans ma vie de femme. »



Après Laura Flippes, qui rejoindra Paris 92, et Laura Glauser, appelée, elle, à poser ses valises à Györ (Hongrie), Metz s'apprête donc à perdre l'une des autres joueuses phare de son effectif avec le départ cet été de la vice-championne olympique et championne d'Europe et du Monde avec les Bleues. « C'est une perte sportive et humaine pour le club, mais c'est un choix personnel que l'on se doit de respecter », confie toutefois Emmanuel Mayonnade sur le site des Dragonnes, où le président Thierry Weizman a beaucoup plus de mal à masquer son émotion. « Grâce est une joueuse qui compte et qui comptera toujours dans la vie du club. Elle fait partie des gens (...) qui ont marqué l'histoire de Metz et cela méritait que l'on en fasse un événement (...) C'est comme un enfant que nous avons eu le plaisir d'élever et qui s'envole vers une nouvelle étape (...) Nous ne retrouverons pas tout de suite une capitaine de ce niveau car elle incarnait parfaitement les valeurs du club. Elle montrait l'exemple et nous a aidé à élever la nouvelle génération. »

Stanko et Smeets en renfort ?

Tjasa Stanko devrait tenter, elle, d'aider les Messines à se maintenir au sommet. A en croire L'Equipe, le club lorrain aurait, lors de cette semaine également marquée par la perte de Manon Houette sur blessure pour au moins six mois, obtenu l'accord pour la saison prochaine de la jeune arrière gauche slovène (22 ans) également capable d'évoluer au poste de demi-centre. L'internationale aux 53 sélections connue pour sa puissance au tir évolue actuellement à Koprivnica (Croatie). Avec le club croate, Stanko a affronté Metz à deux reprises cette saison en Ligue des Champions. Au premier match, elle avait marqué quatre buts, avant de faire légèrement mieux (six) lors de la seconde confrontation. Nos confrères croient également savoir que pour remplacer Houette, Metz aurait jeté son dévolu sur l'ailière gauche néerlandaise de Molde (Norvège) Martine Smeets, sacrée championne du monde en décembre dernier avec les Pays-Bas du sélectionneur français... Emmanuel Mayonnade. Si leurs arrivées sont confirmées, Stanko et Smeets rejoindraient la gardienne franco-sénégalaise de Nice Hatadou Sacko sur la liste des renforts pour le prochain exercice. La joueuse de 24 ans, qui s'est engagée pour deux saisons en décembre dernier, avait été élue meilleur gardienne de la saison l'année dernière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.