Metz : Mayonnade prolonge

Metz : Mayonnade prolonge©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 24 janvier 2020 à 20h08

Emmanuel Mayonnade a prolongé son contrat d'un an à Metz en dépit de l'intérêt dont il faisait l'objet.

Très bonne nouvelle pour Metz : Emmanuel Mayonnade reste. Le club lorrain a annoncé lui-même vendredi que son entraîneur avait décidé de prolonger l'aventure et son contrat en dépit des nombreuses sollicitations dont il faisait l'objet. Le technicien français de 36 ans a rempilé pour une année de plus, a précisé Metz à la veille de recevoir Rostov en Ligue des Champions. Une très bonne nouvelle pour les Dragonnes et leur président Thierry Weizman, mais aussi un gros soulagement, sachant que celui qui a tout gagné sur le plan national sous les couleurs messines (quatre titres de champion de France, deux Coupes de France) et été élu à cinq reprises meilleur coach du Championnat était très demandé. Surtout depuis son titre de champion du monde obtenu lors du dernier Mondial avec les Pays-Bas, puisqu'il possède également la casquette d'entraîneur de la sélection néerlandaise. Ce qui ne l'a pas empêché de jouer la carte de la continuité. « Il y avait des opportunités effectivement, mais elles étaient moins intéressantes que le challenge qui m'attend ici. Avec Thierry nous avons beaucoup discuté et j'ai senti qu'on avait besoin de moi et que l'on souhaité me garder pour faire grandir la structure. L'histoire que je vis ici est extraordinaire, j'adore les personnes qui m'entourent à Metz Handball », explique Mayonnade sur le site de son club, où Thierry Weizman ne cache pas sa joie de voir son protégé donner de nouveau sa préférence aux Jaune et Bleu.

Weizman : « Le sentiment de pouvoir aller au bout du monde avec lui »



« Manu est l'un des tous meilleurs entraîneurs du monde et c'est une énorme joie de le conserver à nos côtés. Il incarne l'évolution récente du club et la réussite européenne de Metz. Avec lui à la tête de l'équipe, j'ai le sentiment de pouvoir aller au bout du monde. » L'année dernière, Emmanuel Mayonnade, que beaucoup voient très vite prendre les rênes de l'équipe de France, n'était pas allé au bout du monde, mais tout près du sacre en Ligue des Champions, avec la première participation de l'équipe pour le Final Four de l'épreuve. Ce qui lui avait valu d'être nommé meilleur entraîneur de la Ligue des Champions cette année-là. Mais avec Mayonnade toujours aux affaires, le palmarès de Metz ne demande qu'à se grossir de ce premier titre dans la Coupe d'Europe-reine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.