Liqui Moly StarLigue : Nantes repasse devant le PSG, Montpellier tient le choc

Liqui Moly StarLigue : Nantes repasse devant le PSG, Montpellier tient le choc©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 19 novembre 2022 à 21h35

Alors que Montpellier a joué à se faire peur avant de dominer Limoges (33-26), Nantes a signé un large succès sur Istres (40-32) et en profite pour reprendre la première place du classement de Liqui Moly StarLigue au PSG.



Nantes reprend son trône. Leader de la Liqui Moly StarLigue jusqu'à sa première défaite de la saison à Limoges le 30 octobre dernier, le « H » a profité de la réception d'Istres pour soigner sa différence de buts. En effet, au lendemain du succès étriqué du PSG face à Chartres, les joueurs de Grégory Cojean ont offert à leurs supporters un festival offensif face aux Provençaux. Si ces derniers ont ouvert le score par Messaoud Berkous (4 buts sur 11 tirs), ce sont bien les Nantais qui ont fait la course en tête de bout en bout. L'écart s'est sérieusement creusé dans les dix dernières minutes du premier acte avec un 8-1 emmené par Théo Monar (4 buts sur 5 tirs). Nantes a ainsi pu atteindre la pause avec huit longueurs d'avance. Les Istréens, sous l'impulsion de Lucas Vanegue (6 buts sur 11 tirs), ont fait douter les joueurs de Loire-Atlantique, revenant à quatre unités avec un peu plus d'un quart d'heure à jouer. Il n'en fallait pas plus pour réveiller le « H », qui a haussé le ton dans une fin de match à sens unique. Grâce à ce succès de huit buts (40-32), Nantes profite d'une différence de buts à +55 pour déloger le PSG, qui en est à +51, de la première place du classement.

Montpellier tient le rythme

A l'image du PSG puis de Nantes, Montpellier a su s'imposer à l'occasion de cette 10eme journée de Liqui Moly Starligue face à Limoges. Si les Limougeauds ont fait de la résistance dans les quatre premières minutes, Hugo Descat (8 buts sur 12 tirs) et les Montpelliérains ont très vite pris les commandes pour compter dans un premier temps quatre longueurs d'avance. N'encaissant ensuite que trois buts dans les douze dernières minutes du premier acte, le MHB a rejoint son vestiaire avec une marge de sept unités. Valentin Porte (5 buts sur 6 tirs) inscrivant le premier but de la deuxième période, Montpellier a atteint les huit longueurs d'avance. C'est alors que Limoges a fait de la résistance, réduisant progressivement l'écart. Revenus à quatre unités à 20 minutes du terme de la rencontre, les joueurs d'Alberto Entrerrios ont fait paniquer le FDI Stadium quand ils ont eu la balle de l'égalisation en main à trois reprises. Rémi Desbonnet (6 arrêts à 60% d'efficacité) s'est alors démené dans la cage héraultaise face à des Limougeauds qui ont perdu pied, n'inscrivant que deux buts dans les dix dernières minutes. Montpellier a alors déroulé grâce notamment à Yanis Lenne (6 buts sur 8 tirs) pour s'imposer de sept longueurs (33-26). Un succès qui permet au MHB de rester à égalité de points avec Nantes et le PSG.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.