Liqui Moly StarLigue (J9) : Toulouse accroche Cesson-Rennes, Dunkerque et Limoges victorieux

Liqui Moly StarLigue (J9) : Toulouse accroche Cesson-Rennes, Dunkerque et Limoges victorieux©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le vendredi 12 novembre 2021 à 22h56

Tenu en échec par Toulouse, Cesson-Rennes manque l'occasion de mettre Aix et Nantes sous pression. Dunkerque et Limoges, quant à eux, ont su renouer avec la sensation de la victoire en Liqui Moly StarLigue.

Cesson-Rennes n'a pas su saisir sa chance. Alors que Nantes et Aix joueront respectivement ce samedi puis ce dimanche, les Bretons pouvaient s'emparer seuls de la deuxième place du classement de Liqui Moly StarLigue à titre provisoire. Mais, à l'occasion de la réception de Toulouse, les coéquipiers d'Hugo Kamtchop Baril (6 buts sur 7 tirs) n'ont pas été en mesure d'aller chercher la victoire. Une rencontre que les Cessonnais ont pourtant très bien lancé avec un 4-0 dans les quatre premières minutes. Un matelas qui a su tenir et qui a même fructifié jusqu'à la mi-temps, atteinte avec une marge de sept buts en faveur de Cesson-Rennes. Mais, au retour sur le parquet, les Toulousains ont été comme métamorphosés. Alors que Jef Lettens (15 arrêts à 38% d'efficacité) s'est montré intraitable, les coéquipiers d'Erwin Feuchtmann (8 buts sur 12 tirs) ont démarré le deuxième acte par un 7-0 qui leur a permis d'effacer leur retard en un peu moins de onze minutes. Les Bretons ont répondu par un 3-0 mais la fin de match s'est muée en un chassé-croisé entre les deux formations, dont aucune n'est sortie victorieuse (27-27).

Dunkerque et Limoges retrouvent des couleurs

Un début de 9eme journée de Liqui Moly StarLigue qui a également vu Dunkerque signer sa troisième victoire de la saison aux dépens du promu Nancy. Dès les premiers instants de la rencontre, les coéquipiers d'Esdon Imare (5 buts sur 6 tirs) et Tom Pelayo (5 buts sur 8 tirs) ont pris l'avantage sur leur parquet mais leur avantage de trois buts a fondu au quart d'heure jeu, quand les Nancéiens ont recollé. L'USDK n'a alors plus été en mesure de reprendre la main, atteignant la pause avec un score de parité. Grâce notamment à Elvar Asgeirsson (6 buts sur 7 tirs, Nancy a fait mieux que tenir tête aux Dunkerquois à l'entame de la deuxième période mais ce sont bien les Nordistes qui ont fini par aller chercher une très courte victoire (24-23). Pour Nancy, cette troisième défaite maintient le club dans la zone rouge. Autre promu cette saison dans l'élite, Saran s'est également incliné pour la troisième fois consécutive à l'occasion de son déplacement à Limoges. Les coéquipiers de Dragan Gajic (14 buts sur 17 tirs) ont très vite pris la main et creusé un écart de six buts à la mi-temps. Un retard que Saran, malgré Vasko Sevalejvic (9 buts sur 14 tirs), n'a jamais pu réduire. Au final, les Septors s'inclinent de six longueurs (32-26) et restent au bord de la zone rouge. Mais un exploit d'Istres à Nantes ce samedi pourrait les y faire plonger. Limoges, après trois matchs sans victoire, renoue avec le succès et se donne de l'air.

HANDBALL - LIQUI MOLY STARLIGUE / 9EME JOURNEE
Vendredi 12 novembre 2021
Cesson-Rennes - Toulouse : 27-27
Dunkerque - Nancy : 24-23
Limoges - Saran : 32-26

Samedi 13 novembre 2021
19h00 : PSG Handball - Chartres
20h00 : Nîmes - Chambéry
20h00 : Saint-Raphaël - Créteil
20h30 : Nantes - Istres

Dimanche 14 novembre 2021
17h00 : Montpellier - Aix

Vos réactions doivent respecter nos CGU.