Liqui Moly StarLigue (J7) : En difficulté face à Montpellier, le PSG s'en est remis à Mikkel Hansen pour l'emporter

Liqui Moly StarLigue (J7) : En difficulté face à Montpellier, le PSG s'en est remis à Mikkel Hansen pour l'emporter©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 24 octobre 2021 à 18h43

Inquiété comme jamais cette saison en Liqui Moly StarLigue, le PSG a arraché la victoire sur le parquet de Montpellier (33-34) grâce à un tir de Mikkel Hansen à la dernière seconde.

Montpellier a touché du doigt l'exploit. Face à une équipe du PSG mise en difficulté comme jamais cette saison en Liqui Moly StarLigue, les Héraultais avaient la victoire à leur portée mais le club de la Capitale peut compter sur des joueurs hors-normes... et Mikkel Hansen est l'un d'eux. Le Danois, qui va rentrer au pays en fin de saison, a sorti son équipe d'un mauvais pas in extremis. Un choc de clôture de la 7eme journée du championnat qui a tout d'abord vu les joueurs de Patrice Canayer tenir tête aux sextuples champions de France. Pendant six minutes, Karl Wallinius (4 buts sur 7 tirs) et ses coéquipiers ont répondu aux offensives parisiennes mais Vincent Gérard (13 arrêts à 29% d'efficacité) a commencé à monter en température. De l'autre côté du terrain, Kamil Syprzak (5 buts sur 6 tirs), Benoît Kounkoud (3 buts sur 3 tirs) et Dainis Kristopans (5 buts sur 10 tirs) ont été efficaces face à Kevin Bonnefoi (1 arrêt à 9% d'efficacité) pour signer un 4-0 et permettre au PSG de créer le premier écart significatif dans cette rencontre. Mais cette rencontre a surtout commencé à se tendre avec les sorties pour deux minutes qui se sont multipliées, dont notamment deux avant la fin du premier acte pour Nedim Remili (3 buts sur 5 tirs).


Montpellier s'est rapproché de l'exploit

L'écart a alors fluctué, allant de deux à quatre longueurs pour le club de la Capitale mais, à la dernière seconde, Hugo Descat (7 buts sur 10 tirs) a converti un jet de sept mètres pour ramener le MHB à deux buts au moment de retrouver les vestiaires. A l'entame du deuxième acte, Nikola Karabatic (4 buts sur 4 tirs) et Elohim Prandi (3 buts sur 7 tirs) ont maintenu le PSG à distance mais Marin Sego (9 arrêts à 27% d'efficacité) est sorti de sa boîte pour gripper l'attaque parisienne. Toutefois, revenus à un but grâce à Julien Bos (5 buts sur 10 tirs), les Héraultais ont échoué pendant de longues minutes à convertir leurs occasions d'égaliser. Dans le même temps, Nedim Remili a été exclu pour la troisième fois et a vu son match se terminer dès la 43eme minute. C'est finalement dans une double supériorité numérique que Montpellier a pu revenir à hauteur du PSG à l'orée du dernier quart d'heure et lancer une fin de match sous haute tension. Un tir manqué d'Elohim Prandi a offert à Hugo Descat le but permettant aux Héraultais de passer devant pour la première fois du match. La réponse des joueurs de la Capitale a été immédiate avec un nouvel arrêt de Vincent Gérard face à Lucas Moscariello (2 buts sur 4 tirs) et trois buts consécutifs pour le PSG.


Hansen fusille le MHB

Une série à laquelle les Montpelliérains ont immédiatement répondu pour repasser devant et, avec un peu plus de six minutes encore à jouer, prendre à leur tour deux longueurs d'avance. Raul Gonzalez Gutierrez a alors tenté le tout pour le tout et fait jouer son équipe à sept contre six, ce qui a ouvert des espaces sur les récupérations de balle pour Montpellier... mais également offert des opportunités aux Parisiens. Mikkel Hansen (5 buts sur 6 tirs) est alors intervenu pour remettre les deux équipes à égalité avec deux minutes encore à jouer. Le chassé-croisé s'est poursuivi mais, sur la dernière action, c'est bien le PSG qui a fait la différence. Alors que Marin Sego a su intervenir face à Kamil Syprzak, le ballon a rebondi sur une des arbitres, restant ainsi en jeu. Les Parisiens ont ainsi pu étendre leur dernière possession de balle, ce qui a fait le jeu de Mikkel Hansen. Sur un tir presque désespéré à la dernier seconde, le Danois a fusillé Marin Sego et trouvé la lucarne pour tout bonnement climatiser la Sud-de-France Arena. Ayant longtemps cru à l'exploit, Montpellier s'incline d'un but (33-34), concédant sa troisième défaite en sept journées. Le PSG, quant à lui, reste invincible en Liqui Moly StarLigue et repousse le MHB, seulement huitième, à déjà sept points.

HANDBALL - LIQUI MOLY STARLIGUE / 7EME JOURNEE
Jeudi 21 octobre 2021
Cesson-Rennes - Limoges : 35-28
Chambéry - Istres : 34-27

Vendredi 22 octobre 2021
Créteil - Aix : 23-29
Dunkerque - Saran : 25-24
Saint-Raphaël - Chartres : 32-28
Nantes - Nancy : 37-28

Samedi 23 octobre 2021
Nîmes - Toulouse : 25-26

Dimanche 24 octobre 2021
Montpellier - PSG : 33-34

Vos réactions doivent respecter nos CGU.