Liqui Moly StarLigue (J3) : Toulouse réalise l'exploit face au PSG, Nantes en profite pour s'installer en tête

Liqui Moly StarLigue (J3) : Toulouse réalise l'exploit face au PSG, Nantes en profite pour s'installer en tête©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 25 septembre 2022 à 18h29

Invaincu en Liqui Moly StarLigue depuis avril 2021, le PSG Handball a chuté sur le parquet de Toulouse. Nantes, vainqueur d'Ivry, en tire profit et se retrouve désormais seul leader du classement.



C'est un véritable exploit que Toulouse a réalisé ce dimanche. Intouchable la saison passée et n'ayant pas connu la défaite en championnat depuis avril 2021, le PSG Handball s'est incliné sur le parquet du Fenix dans le cadre de la 3eme journée de Liqui Moly StarLigue. Une rencontre que les joueurs de Danijel Andjelkovic ont démarré de la meilleure des manières. Grâce aux interventions de Jef Lettens (16 arrêts à 40% d'efficacité) et à la précision d'Erik Balenciaga (8 buts sur 8 tirs) en attaque, les Toulousains ont immédiatement pris les commandes au tableau d'affichage. Un 5-1 emmené par Nemanja Ilic (9 buts sur 9 tirs) a confirmé l'ascendant pris par le Fenix, qui a pu compter six longueurs d'avance au bout d'un quart d'heure de jeu. La réponse parisienne est venue de Luc Steins (3 buts sur 7 tirs) et Dainis Kristopans (7 buts sur 12 tirs), qui ont ramené le club de la Capitale à deux longueurs. Mais il en fallait plus pour faire douter Toulouse qui a pu virer en tête de quatre longueurs à la mi-temps.

Le PSG n'y était absolument pas

Raul Gonzalez Gutierrez a alors décidé de lancer Jannik Green (8 arrêts à 32% d'efficacité) dans le but à la place d'un Andreas Palicka en difficulté (3 arrêts à 17% d'efficacité). Le gardien danois a fait merveille en début de deuxième acte, permettant au PSG de se rapprocher à quatre longueurs, mais les joueurs du Fenix se sont très vite adaptés. A l'entame du dernier quart d'heure, les Toulousains ont placé un grand coup d'accélérateur avec un 5-1 en cinq minutes qui, en plus de leur donner la bagatelle de neuf longueurs d'avance, a scellé le sort de la rencontre. Malgré l'engagement de Kamil Syprzak (7 buts sur 8 tirs), le PSG Handball n'a jamais été en mesure de croire à la victoire dans un match durant lequel le club parisien n'a tout simplement jamais mené au score. Toulouse s'impose au final de huit buts (35-27) et s'installe à la deuxième place du classement quand le PSG Handball retombe au cinquième rang à désormais deux points du seul leader.


Nantes prend la main

Ce leader, c'est Nantes ! Désormais seule équipe encore invaincu, le « H » a pris le meilleur sur Ivry. Une rencontre que les coéquipiers d'Aymeric Minne (4 buts sur 5 tirs) ont lancé par un 4-0 qui a donné le ton mais les Franciliens ne se sont pas démunis. Sous l'impulsion de Milos Bozovic (4 buts sur 8 tirs), l'USI est revenue au score pour même passer devant au quart d'heure de jeu. Il a fallu une fin de première période quasiment parfaite, avec notamment un 8-1 en sept minutes, pour que Nantes vire en tête de cinq longueurs à la pause. Ayant le sentiment d'avoir un coup à jouer, les Franciliens se sont lancés dans la bataille, parvenant à revenir à deux longueurs à un peu plus de 20 minutes de la fin de la rencontre. Toutefois, les coéquipiers de Kauldi Odriozola (6 buts sur 8 tirs) ont serré le jeu pour maintenir leurs adversaires à distance et profiter des dernières minutes pour creuser un écart qui a atteint sept unités. Nantes l'emporte avec une marge de cinq buts (33-28) et prend les commandes du classement de la Liqui Moly StarLigue à l'issue de cette troisième journée.

HANDBALL - LIQUI MOLY STARLIGUE / 3EME JOURNEE
Vendredi 23 septembre 2022
Istres - Limoges : 33-34
Montpellier - Cesson-Rennes : 24-20
Nîmes - Saint-Raphaël : 35-30
Créteil - Chartres : 40-38
Sélestat - Aix-en-Provence : 26-29

Samedi 24 septembre 2022
Chambéry - Dunkerque : 30-27

Dimanche 25 septembre 2022
Nantes - Ivry : 33-28
Toulouse - PSG Handball : 35-27

Vos réactions doivent respecter nos CGU.