Liqui Moly Starligue (J23) : Chambéry et Dunkerque intraitables

Liqui Moly Starligue (J23) : Chambéry et Dunkerque intraitables©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le jeudi 07 avril 2022 à 23h37

Les deux derniers du classement de Liqui Moly Starligue, Istres et Nancy, se sont inclinés à domicile contre respectivement Chambéry et Dunkerque en ouverture de la 23eme journée.

Ca commence à sentir mauvais pour Istres et Nancy ! Les deux derniers du classement de Liqui Moly Starligue se sont tous les inclinés à domicile ce jeudi en ouverture de la 23eme journée et peuvent commencer à entrevoir la Proligue. Nancy, la lanterne rouge, qui ne compte que deux victoires, a même neuf orteils en deuxième division, où le club lorrain évoluait la saison passée, après sa défaite 27-31 contre Dunkerque (12eme). Les Nancéiens ont tenu jusqu'à 7-7 (14eme) avant de lâcher peu à peu face aux Nordistes. A la mi-temps, l'USDK menait 12-17, puis a fait grimper l'écart jusqu'à +6 (18-24, 44eme). Nancy est parvenu à revenir à -3 (23-26) à huit minutes de la fin, mais Dunkerque a remis un petit coup d'accélérateur pour s'imposer sans trembler. Bien plus réalistes (66% contre 50% de réussite aux tirs), les Dunkerquois ont pu compter sur un Tom Pelayo à 6 buts, tandis que Samir Ballehecene a réussi 19 arrêts (42% de réussite). Côté nancéien, les 7 buts de Javier Borragan et les 14 arrêts d'Obrad Ivezic n'ont pas suffi, et la perspective d'aller à Montpellier lors de la prochaine journée n'a rien de rassurant.

Chambéry se fait respecter

Istres, de son côté, a subi une 16eme défaite en 22 matchs, contre Chambéry (6eme). Les Savoyards sont allés l'emporter 25-32 en Provence et reviennent à un point du Top 5. A l'instar de Nancy, Istres a tenu pendant les premières minutes (7-8, 11eme), puis a commencé à craquer. Grâce à un 4-0, Chambéry a pris ses distances (7-12, 19eme), et menait 14-18 à la mi-temps. L'écart n'a ensuite jamais cessé d'augmenter (17-24, 40eme ; 21-28, 50eme) et les Savoyards, auteurs d'un joli 71% aux tirs, se sont donc imposés très facilement, grâce notamment aux 9 buts d'Antoine Tissot. Nikola Portner a brillé dans les buts également (13 arrêts), contrairement à son homologue istréen Clément Gaudin, qui n'a réussi que 6 arrêts (8 buts pour Arthur Jund). Saran, premier non-relégable, pointe à cinq points de Nantes et deux d'Istres, avant d'aller à Nantes vendredi.

LIQUI MOLY STARLIGUE (J23)
Jeudi 7 avril 2022
Istres - Chambéry : 25-32
Nancy - Dunkerque : 27-31

Vendredi 8 avril 2022
20h00 : Aix - Créteil
20h00 : Limoges - Toulouse
20h00 : Nîmes - Chartres
20h30 : Nantes - Saran

Samedi 9 avril 2022
20h15 : St-Raphaël - Montpellier

Dimanche 10 avril 2022
16h00 : Cesson-Rennes - PSG

Vos réactions doivent respecter nos CGU.