Liqui Moly StarLigue (J1) : Montpellier s'impose à Istres, Saint-Raphaël et Toulouse victorieux à domicile

Liqui Moly StarLigue (J1) : Montpellier s'impose à Istres, Saint-Raphaël et Toulouse victorieux à domicile©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 10 septembre 2022 à 22h14

La suite de la 1ere journée de Liqui Moly StarLigue a vu Montpellier s'imposer sur le parquet d'Istres. Saint-Raphaël et Toulouse, pour leur part, ont brillé devant leur public.



Montpellier ne veut pas revivre une année compliquée. Quatrième du championnat la saison passée, le MHB a démarré son parcours en Liqui Moly StarLigue par un succès lors de son déplacement à Istres dans un match mené de bout en bout. Grâce à Karl Konan (5 buts sur 8 tirs) et Hugo Descat (7 buts sur 8 tirs), le club héraultais a démarré par un 4-0 mais a vite perdu Stas Skube, sorti sur civière dès la 6eme minute. Un matelas qui a longtemps tenu mais un trou d'air long de trois minutes a permis aux Provençais de revenir à deux longueurs grâce à quatre réalisations coup sur coup de Lucas Vanegue (7 buts sur 10 tirs). Le MHB a alors répondu pour conclure le premier avec avec une marge de six longueurs. Devant leur public, les Istréens ne pouvaient pas rester sans réagir. Progressivement, les joueurs de Gilles Derot ont réduit l'écart. D'abord revenus à trois longueurs, un 3-0 à l'approche des dix dernières minutes ont permis à Istres de faire douter Montpellier avec un retard limité à deux unités. Toutefois, Lucas Pellas (5 buts sur 5 tirs), Lucas Moscariello (2 buts sur 2 tirs) et Julien Bos (2 buts sur 5 tirs) ont donné de l'air à leur équipe, qui s'impose au final trois longueurs (26-29).

Saint-Raphaël et Toulouse à l'aise à domicile

Saint-Raphaël, pour sa part, s'est imposé su son parquet face à Limoges, désormais entraîné par Alberto Entrerrios. Si les premières minutes ont été un bras de fer, les Varois ont pu compter sur Adrien Dipanda (4 buts sur 6 tirs) pour faire la course en tête. Si les Limougeauds se sont accrochés, ils ont retrouvé leur vestiaire avec deux longueurs de retard. Mais, un 4-0 mené par Andrea Guillaume (3 buts sur 3 tirs) a permis à Limoges de passer devant au tableau d'affichage au tout début du deuxième acte. Un accroc qui aura poussé les Raphaëlois à réagir. Revenant immédiatement à hauteur, ces derniers ont tenu bon pour s'imposer de deux longueurs (32-30). Toulouse, pour sa part, a peu tremblé lors de la réception de Créteil. Mis à part une égalisation à la 7eme minute, le Fenix a mené la rencontre quasiment de bout en bout. Au fil du premier acte, les coéquipiers de Nemanja Ilic (14 buts sur 17 tirs) ont creusé l'écart pou mener de six longueurs à la pause. Avec dix buts d'avance à 20 minutes du terme de la rencontre, les Toulousains ont comme baissé de pied. Mais, une fois revenus à trois longueurs, les coéquipiers de Djordje Djekic (5 buts sur 9 tirs) ont pris un dernier éclat pour une défaite de huit buts (39-31).

HANDBALL - LIQUI MOLY STARLIGUE / 1ERE JOURNEE
Vendredi 9 septembre 2022
Nantes - Chambéry : 30-21
Chartres - Aix : 34-27
Ivry - Cesson-Rennes : 23-27
Sélestat - Dunkerque : 28-29

Samedi 10 septembre 2022
Toulouse - Créteil : 39-31
Saint-Raphaël - Limoges : 32-30
Istres - Montpellier : 26-29

Dimanche 11 septembre 2022
17h00 : Nîmes - PSG Handball

Vos réactions doivent respecter nos CGU.