Ligue Féminine : Direction Paris 92 la saison prochaine pour Allison Pineau

Ligue Féminine : Direction Paris 92 la saison prochaine pour Allison Pineau©Media365
A lire aussi

Gabriel Vanhoutte, publié le samedi 15 juin 2019 à 18h15

Après une saison difficile sur le terrain mais surtout en-dehors à Brest, Allison Pineau a confirmé dans un entretien accordé au Parisien sa décision de rejoindre Paris 92 la saison prochaine.

Ce samedi dans un entretien accordé au Parisien, Allison Pineau (30 ans) a annoncé qu'elle ne porterait plus les couleurs brestoises l'an prochain. La demi-centre retrouvera son club formateur, Paris 92, "pour retrouver un environnement bienveillant". Car l'internationale tricolore a vécu une dernière année désastreuse en Bretagne : une blessure, une mise à l'écart ou encore des accusations de lutte interne contre l'ex-entraîneur Laurent Bezeau ou de motivations salariales trop importantes. L'an prochain, elle évoluera dans une équipe en perte de vitesse, seulement neuvième du dernier championnat, loin des parquets de la Ligue des Champions. Une décision davantage motivée par le cœur pour Pineau : "J'ai grandi à Paris, c'est une ville que j'aime, où vivent ma famille et mes proches (...) Il n'y a pas mort d'homme à ne pas jouer la Ligue des Champions durant une saison. On peut dire que c'est une reconstruction commune : le club veut se relance et, en cette année olympique, en quelque sorte moi aussi". Pour la néo-parisienne en effet, l'échéance des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 est l'objectif majeur de la prochaine saison.

Allison Pineau : "Pour certains, j'étais le bouc émissaire idéal"

Allison Pineau a également profité de son annonce de transfert pour donner sa version des faits sur un exercice 2018-2019 très tendu en Bretagne, où elle officiait en tant que capitaine de Brest. "Pour certains j'étais le bouc émissaire idéal. Pour que ça se passe bien sur le terrain, il faut aussi que ça se passe bien en dehors" commence la native de Chartres, toujours dans les colonnes du Parisien. Quant aux accusation d'avoir sonné la charge contre l'ex-entraîneur Laurent Bezeau, la nouvelle joueuse de Paris 92 a aussi répondu : "Certains seraient surpris de savoir qui a milité pour quoi. Moi j'assume ma part de responsabilités. En tant que capitaine et cadre de l'équipe, j'en étais aussi la porte-parole. Je ne suis pas là pour balancer mais, croyez-moi, les apparences sont parfois trompeuses". Des accusations qui ont touchées la Chartraine : "J'en ai eu un peu marre de tout prendre sur la tronche et d'entendre dire que j'avais remonté l'équipe. Je trouve ça dégueulasse aussi que les dirigeants aient clamé partout qu'ils avaient doublé mon salaire au moment de ma prolongation. C'est un gros manque de classe." L'an prochain, Pineau fera donc le pari de la sérénité dans la capitale, pour préparer au mieux les olympiades tokyoïtes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.