Ligue européenne (H) : Nîmes mal embarqué, Montpellier limite la casse

Ligue européenne (H) : Nîmes mal embarqué, Montpellier limite la casse©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 23 mars 2021 à 20h42

En déplacement sur le parquet des Russes du Medvedi Chekhov, mardi soir en 8emes de finale aller de la Ligue européenne, Nîmes s'est incliné de cinq buts (30-25). Montpellier a, de son côté évité le pire face à Kadetten (27-27).

Nîmes mal embarqué dans son 8eme de finale de Ligue européenne. En déplacement en Russie mardi lors du match aller, l'USAM s'est inclinée de cinq buts (30-25) face au Medvedi Chekhov. Pour les retrouvailles entre les deux équipes, mardi prochain dans le Gard, les Nîmois auront donc un handicap de -5 à combler pour espérer se qualifier pour les quarts de finale de la compétition. Pas une mince affaire pour les Green Men, qui avaient pourtant pris un meilleur départ que leurs adversaires en menant d'entrée 2-0.



Malheureusement pour Nîmes, cet écart s'est avéré de très courte durée et à la faveur d'un 4-0, ce sont les Russes qui ont pris les commandes pour la première fois de la partie, avant qu'un chassé-croisé entre les deux équipes ne débouche sur une nouvelle avance de deux buts en faveur de l'USAM et de son gardien Rémi Desbonnet (9 arrêts en 19 minutes), cette fois à la pause (15-13). Le Medvedi Chekhov, avec un nouveau gardien dans la cage, a alors repris les choses en main et fait à son tour constamment la course en tête dans cette seconde mi-temps, pour finalement s'offrir un matelas de cinq buts au coup de sifflet final aux dépens de Quentin Minnel et de ses partenaires.

Montpellier accroché



Dans l'autre huitième de finale concernant une équipe française, Montpellier a dû se contenter d'un match nul (27-27) face aux Suisses de Kadetten. En tête à la pause (15-13) grâce notamment à l'efficacité de Kyllian Villeminot (5 buts) et aux prouesses de Kevin Bonnefoi dans sa cage (9 arrêts), le MHB aurait même pu perdre ce match aller. A une minute de la sirène, ce sont en effet les visiteurs qui menaient d'un but (27-26). L'entraîneur héraultais Patrice Canayer a alors posé son dernier temps mort pour tenter de freiner l'élan des Suisses. Une stratégie payante puisque Kadetten, là aussi après un temps mort, a manqué la balle de match. Après que Melvyn Richardson, trois buts dans ce match, s'est arraché pour obtenir un jet de sept mètres, Hugo Descat, lui, n'a pas manqué l'occasion de remettre définitivement les deux équipes à égalité. Auteur d'un sans-faute dans ce domaine mardi (5 sur 5), Descat a évité le pire à Montpellier, qui devra impérativement s'imposer la semaine prochaine en Suisse pour poursuivre sa route.

HANDBALL - LIGUE EUROPEENNE (H) / 8EMES DE FINALE
Matchs aller - Mardi 23 mars 2021
Medvedi Chekhov (RUS) - Nîmes : 30-25
Montpellier - Kadetten (SUI) : 27-27

Vos réactions doivent respecter nos CGU.