Ligue Européenne (H/J6) : Montpellier s'assure de disputer les huitièmes après son succès sur Benfica

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 13 décembre 2022 à 22h50

Grâce à sa victoire sur Benfica (33-27), Montpellier a poursuivi sa série de victoires en Ligue Européenne et s'est déjà assuré d'une place en huitièmes de finale.

Montpellier va pouvoir voir venir en Ligue Européenne. A l'occasion de la sixième journée de la phase de groupes, le club héraultais a confirmé son succès de la semaine passée face au Benfica devant son public du FDI Stadium. Une rencontre qui, pendant pas moins de 20 minutes, n'a pas voulu sourire aux joueurs de Patrice Canayer. En effet, grâce notamment à Alexis Borges (8 buts sur 11 tirs) et Vladimir Vranjes (3 buts sur 5 tirs), c'est Benfica qui a fait le jeu mais ceci n'a pas pu se matérialiser au tableau d'affichage. En effet, jamais la formation portugaise n'a pu compter plus de deux longueurs d'avance. Après avoir laissé passer l'orage, le MHB a haussé le ton avant de revenir aux vestiaires. Grâce à Charles Bolzinger (12 arrêts à 38% d'efficacité) dans la cage, Montpellier n'a encaissé que deux buts en dix minutes et l'attaque a pu être alimentée en munitions. Kyllian Villeminot (10 buts sur 13 tirs) en a fait voir de toutes les couleurs à la défense portugaise et a offert une marge de quatre longueurs à sa formation au moment de revenir aux vestiaires.


Montpellier verra les huitièmes de finale

Un ascendant des deux côtés du terrain que le MHB n'a pas fait mentir au retour sur le parquet. Marquant six buts en moins de six minutes contre seulement deux encaissés, Montpellier s'est envolé au tableau d'affichage pour compter huit unités d'avance. Benfica a alors répliqué par Petar Djordjic (7 buts sur 9 tirs) mais la perte de Paulo Moreno sur carton rouge à 20 minutes du terme après un gros moment de tension sur le parquet n'a pas fait les affaires de la formation lusitanienne. Dès lors, l'écart a oscillé entre cinq et six buts. Ayant le contrôle du match, les Montpelliérains ont un peu baissé de pied et laissé son adversaire se rapprocher dans les cinq dernières minutes. Toutefois, Arthur Lenne (1 but sur 1 tir) et Julien Bos (2 buts sur 4 tirs) ont veillé au grain pour permettre au MHB de s'imposer de six longueurs (33-27). En plus de conforter la première place du club héraultais, cette victoire lui assure dès à présent une place en huitièmes de finale de la Ligue Européenne avec quatre matchs encore à jouer.


Aix a tout gâché à Benidorm

Plus tôt dans la soirée, Aix a concédé une troisième défaite en six matchs à l'occasion de son déplacement à Benidorm. Pourtant, pendant les 20 premières minutes, les joueurs de Thierry Anti ont comme éteint leurs adversaires, sous l'impulsion de Matthieu Ong (7 buts sur 9 tirs). Un 5-0 en sept minutes a donné le ton mais Benidorm a fini par relever la tête juste avant le retour aux vestiaires. ne concédant que trous buts dans les dix dernières minutes du premier acte, les Espagnols ont pu recoller à quelques encablures de la pause. Toutefois, alors qu'Ian Tarrafeta (4 buts sur 8 tirs) a écopé d'un carton rouge, Nicolas Claire a permis au PAUC de virer en tête. Mais, si les Aixois ont pu garder l'avantage au tout début de la deuxième période, le match a vite tourné au bras de fer entre deux équipes qui n'ont quasiment jamais été séparées de plus d'un but. Aix pensait avoir fait le plus dur en reprenant l'avantage à six minutes du terme de la rencontre mais un manque d'efficacité offensive a permis à Benidorm d'arracher la victoire d'une longueur (33-32). Un revers qui fragilise la position du club provençal dans le groupe B.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.