Ligue Européenne (F/J1) : Défaite en Hongrie pour Besançon, Nantes s'incline face à Bietigheim

Ligue Européenne (F/J1) : Défaite en Hongrie pour Besançon, Nantes s'incline face à Bietigheim©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 09 janvier 2022 à 17h43

Pour ses débuts dans la phase de groupes de la Ligue Européenne, Besançon s'est incliné sur le parquet de Mosonmagyarovar (38-30). Nantes, pour sa part, a chuté sur son parquet face à Bietigheim (25-27).

Besançon démarre mal la phase de groupes de la Ligue Européenne. Après avoir passé avec succès un tour préliminaire face aux Espagnoles de l'Atlético Guardes, les joueuses de Sébastien Mizoule ont chuté en déplacement sur le parquet de Mosonmagyarovar. Si les dix premières minutes ont été assez équilibrées, les Hongroises ont haussé le ton avec un 4-0 qui leur a permis de se détacher. Si les coéquipières de Pauline Robert (5 buts sur 6 tirs) et Audrey Dembélé (5 buts sur 9 tirs) ont su revenir à une longueur avec un peu moins d'un quart d'heure à jouer avant la pause, Mosonmagyarovar a terminé très fort la première période et retrouver son vestiaire avec sept longueurs d'avance. Un ascendant qui ne s'est pas démenti dans le deuxième acte, Besançon ne parvenant pas à revenir à moins de quatre buts. Roxanne Frank (8 arrêts à 18% d'efficacité) n'a pas été à son meilleur niveau sur cette rencontre. Sans forcer leur talent, les coéquipières de Noémi Pasztor (7 buts sur 7 tirs) et Gabriella Toth (6 buts sur 7 tirs) s'imposent au final de huit longueurs (38-30) et s'installent en tête de leur groupe, l'autre match entre Sola et le Lokomotiva Zagreb ayant été reporté à une date ultérieure.



HANDBALL - LIGUE EUROPEENNE (F) / GROUPE A
1ere journée
Dimanche 9 janvier 2022
Mosonmagyarovar - Besançon : 38-30

Reporté à une date ultérieure
Sola - Lokomativa Zagreb

Classement du Groupe A
1- Mosonmagyarovar 2 points
2- Besançon 0
Sola
Lokomativa Zagreb

Débuts manqués pour Nantes

Après un tour préliminaire rondement mené face à Hoor en novembre dernier, Nantes n'a pas ouvert les hostilités dans la phase de groupes sous les meilleurs auspices. Les joueuses de Guillaume Saurina n'ont pas été en mesure de prendre le meilleur le leader invaincu du championnat d'Allemagne, Bietigheim. Une partie qui a longtemps été indécise en première période mais les tenantes du titre de la Ligue Européenne ont couru derrière au score la majeure partie du temps, avec un retard allant jusqu'à trois buts. Toutefois, les coéquipières de Nathalie Hagman (5 buts sur 8 tirs) et Mari Finstad Bergum (5 buts sur 8 tirs) ont su recoller à une seule longueur à la pause. Immédiatement revenues à égalité au retour sur le parquet de la H Arena, les Neptunes ont alors pris un éclat. Grâce notamment à Julia Maidhof (3 buts sur 5 tirs), Bietigheim a signé un 6-2 en huit minutes pour creuser un écart qui s'est avéré impossible à rattraper pour les Nantaises. Antje Lauenroth (5 buts sur 6 tirs) a permis au club allemand de tenir pour finalement s'imposer de deux buts (25-27) pour partager la première place avec Baia Mare, tombeur du Zaglebie Lubin (34-32) ce dimanche.

HANDBALL - LIGUE EUROPEENNE (F) / GROUPE B
1ere journée - Dimanche 9 janvier 2022
Nantes - Bietigheim : 25-27
Baia Mare - Zaglebie Lubin : 34-32

Classement du Groupe B
1- Baia Mare 2 points
2- Bietigheim 2
3- Zaglebie Lubin 0
4- Nantes 0

Vos réactions doivent respecter nos CGU.