Ligue des Champions : Montpellier veut des huitièmes et un Final Eight

Ligue des Champions : Montpellier veut des huitièmes et un Final Eight©Media365

Thomas Siniecki, publié le dimanche 03 mai 2020 à 08h15

Comme neuf autres clubs européens, Montpellier est éliminé de la Ligue des Champions alors qu'il était pourtant qualifié pour les huitièmes de finale, après la réorganisation de l'EHF due à la pandémie de coronavirus.

Patrice Canayer n'accepte pas l'idée, comme il l'a annoncé à l'Equipe : « Si le Final Four de Ligue des Champions se joue en septembre, on peut entendre qu'il n'y ait pas le temps de disputer les huitièmes et quarts de finale. Mais s'il a lieu en décembre, pourquoi se précipiter ? » L'EHF a acté un décalage de son Final Four au mois de décembre avec les deux premiers des deux groupes de la phase de poules - à savoir Barcelone et le PSG d'un côté, et Kiel et Veszprém de l'autre -, alors que la compétition a été arrêtée avant les huitièmes de finale.

Canayer réclame au moins « une éventuelle invitation »

Montpellier, qui devait disputer son huitième face à Flensbourg, fait donc partie des dix clubs lésés. Les Héraultais songent à porter réclamation en compagnie de Kielce et Szeged, deux autres éliminés d'office par cette décision, qui demeure unique pour le moment dans le sport européen. Ils aimeraient que le Final Four devienne un Final Eight, après des huitièmes de finale en octobre ou novembre, et sur un seul match s'il le faut. « On estime qu'il y a une perte de chance très importante, d'autant que le classement des poules est rarement révélateur du résultat final de la compétition », conclut le coach du MHB, qui aimerait au minimum « une éventuelle invitation pour la prochaine édition, et pas à la place de Nantes. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.