Ligue des Champions : Montpellier et Paris battus

Ligue des Champions : Montpellier et Paris battus©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 19 octobre 2019 à 21h42

Montpellier s'est incliné à domicile contre Kiel (33-30) dans le choc au sommet du groupe B, ce samedi en Ligue des Champions masculine. Le MHB, qui a mené de trois buts en seconde mi-temps face au leader allemand toujours invaincu, peut nourrir des regrets. Défaite également pour le PSG, en déplacement à Barcelone (36-32).

Deuxième défaite en Ligue des Champions pour Montpellier. Le MHB, qui restait sur trois victoires après avoir manqué son départ, contre le Vardar Skopje à domicile, a de nouveau chuté, ce samedi dans l'Hérault (33-30) face à Kiel lors du choc au sommet du groupe B. Un deuxième revers qui peut laisser des regrets au MHB, qui comptait trois buts d'avance sur les Allemands à un quart d'heure de la fin avant de céder sous la pression du leader de la poule, toujours invaincu (Kiel n'a lâché des points que lors de son match nul face à Kielce lors de la première journée) et finalement vainqueur par trois buts d'écart.



Le triple vainqueur de la compétition a mieux terminé la rencontre que les Montpelliérains. Les Allemands l'avaient également mieux entamée, avec au meilleur de leur domination un avantage de six buts en première mi-temps face au dauphin du groupe. Pourtant, Valentin Porte, auteur d'un but incroyable sur une contre-attaque en fin de première mi-temps, et ses coéquipiers avaient réagi de très belle manière, et Kiel avait regagné les vestiaires avec un but d'avance seulement (17-16).


Grâce à un Kévin Bonnefoi héroïque dans sa cage à la reprise, le vainqueur de la Ligue des Champions en 2003 et 2018 a ensuite renversé la vapeur, mais sans parvenir à conserver son avance. Rageant.

Le PSG battu aussi



Lors d'un samedi à oublier pour les clubs français, le PSG a lui aussi perdu. En déplacement en Catalogne pour affronter le FC Barcelone, le club parisien, jusqu'alors invaincu dans cette Ligue des Champions, a enregistré sa première défaite (36-32). Après un début de rencontre qui avait vu les deux premiers du groupe A se rendre coup pour coup pendant une vingtaine de minutes, les Parisiens prenant même les devants brièvement sur des buts de Syprzak et Remili, les Catalans ont passé la vitesse supérieure et n'ont plus jamais été rejoints au tableau d'affichage. Luka Karabatic, en capitaine exemplaire (8 buts à 100%), Nedim Remili encore lui ou Rodrigo Corrales dans sa cage ont pourtant tout fait pour freiner les Barcelonais. Mené à un moment de huit buts, ce PSG contraint d'arriver le jour du match uniquement en raison du climat de tension sur place s'incline finalement de quatre buts, mais sans avoir vraiment su perturber la belle mécanique barcelonaise à l'exception de ces vingt premières minutes qui ont dû donner beaucoup d'espoirs aux supporters parisiens. Ils ont dû malheureusement vite déchanter ensuite. Après cinq journées, Barcelone est leader.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.