Ligue des Champions : Le PSG reste invaincu mais s'est fait peur contre Flensburg

Ligue des Champions : Le PSG reste invaincu mais s'est fait peur contre Flensburg©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 10 novembre 2018 à 19h44

Quatre ans que le PSG n'a plus perdu chez lui en Ligue des Champions. Face à Flensburg, samedi (29-28), lors de la 7eme journée de la phase de poules de C1, le club de la Capitale a aligné une 33eme victoire sans défaite sur son parquet qui lui permet de rester la seule équipe invaincue.

Mais il s'en est fallu d'un rien que le PSG ne chute face au leader du championnat allemand. Longtemps mené par Flensburg, parfois même de quatre buts, le demi-finaliste de la dernière édition, qui n'avait encore jamais regagné les vestiaires à la pause sur un score défavorable (15-12), a sauvé sa peau à l'issue d'un final époustouflant. Privé de leur gardien Rodrigo Corrales, qui avait eu le malheur de se tordre la cheville gauche en allant... ramasser un ballon dans ses filets, Paris a dû son salut à deux hommes, dont le remplaçant de luxe de Corrales Thierry Omeyer.

Omeyer fait les arrêts, Gensheimer met les buts


Transcendé dès son arrivée dans la cage, le légendaire gardien des Bleus a sorti les arrêts qu'il fallait pour permettre progressivement à son équipe de revenir à hauteur des Allemands. Uwe Gensheimer a fait le reste. Le numéro 3 parisien a tout d'abord mis son équipe en tête au score (26-25) sur un jet de sept mètres après qu'Omeyer a été sauvé par son poteau. Ce qui n'était encore jamais arrivé dans cette partie. Et alors que Flensburg avait trouvé la force de revenir à hauteur de cette formation parisienne déchaînée dans le money time et une nouvelle fois poussée par un Coubertin chauffé à blanc, ce même Gensheimer a inscrit le but vainqueur, à quelques secondes de la fin et dans un angle impossible. Une victoire presque miraculeuse pour ces Parisiens, qui se sont fait très peur samedi devant leur public. Ce succès n'en est que plus beau.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.