Ligue des Champions (H) : Le PSG n'a pas fait le poids

Ligue des Champions (H) : Le PSG n'a pas fait le poids©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 28 décembre 2020 à 19h36

Le PSG s'est incliné en demi-finale de la Ligue des Champions 2019-20 face au FC Barcelone ce lundi à Cologne, sur le score de 37-32. Les Parisiens, diminués, n'ont rien pu faire face à l'ogre catalan.


Affronter une équipe victorieuse de ses 19 derniers matchs, sans l'un des meilleurs joueurs de l'histoire, Nikola Karabatic, gravement blessé au genou, ni Luc Steins et Henrik Toft Hansen, testés positifs au coronavirus juste avant le match. Telle était la mission du PSG Handball face au FC Barcelone en demi-finale de la Ligue des Champions 2019-20. Mais il n'y a pas eu de miracle. Les Parisiens se sont inclinés 37-32 face à l'ogre catalan, favori de ce Final Four organisé à huis clos à Cologne en toute fin d'année avec les quatre meilleures équipes de la phase de poules (les huitièmes de finale et les quarts de finale avaient été annulés en raison de la pandémie de coronavirus). Même lorsqu'il est au complet, le PSG souffre face au Barça, avec seulement une victoire en six confrontations depuis 2013. Alors ce lundi, la marche était bien trop haute pour les champions de France, qui ont pourtant réussi une belle entame de match. Les Parisiens ont en effet été les premiers à créer un petit écart, en menant 7-4 à la 8eme minute, après un but de Ferran Sole Sala. Mais le coach du Barça a choisi de changer de gardien quelques minutes plus tard, et bien lui en a pris, car Kevin Moller a réussi un festival dans les cages, avec  14 arrêts sur 36, alors que son compère n'en avait réussi que 1 sur 11. Le gardien danois a stoppé les nombreuses tentatives parisiennes, et les Catalans sont parvenus à égaliser à 10-10 à la 16eme. Ils n'ont ensuite plus jamais été menés. Le PSG a connu un gros trou noir, se montrant incapable de marquer pendant près de sept minutes, et le Barça en a profité pour mener 16-12, puis 18-14 à la mi-temps, porté notamment par son arrière droit français Dika Mem, auteur d'un 6 sur 6 en première période, et qui finira le match à 8 sur 9.

Les Français ont fait mal au PSG

Au retour des vestiaires, le PSG n'a pas réussi à revenir, naviguant entre -3 et -5. A la 42eme, alors qu'il évoluait en double supériorité numérique, le champion de France avait l'occasion de revenir à 25-22, mais Dainis Kristopans, en difficulté lors de ce match, a commis un passage en force, puis Timothey N'Guessan, l'autre membre du quatuor français du Barça (avec Cédric Sorhaindo, auteur d'un but, et Ludovic Fabregas, auteur de 5 buts), a marqué l'un de ses 4 buts du match dans la foulée, pour porter le score à 26-21. Les Parisiens ne sont jamais parvenus à revenir à moins de trois buts et la fin de match a été une démonstration barcelonaise, l'entraîneur se permettant même de faire tourner en vue de la finale prévue mardi soir. Malgré un excellent Dylan Nahi, auteur de 9 buts en 10 tirs, le PSG s'arrête donc en demi-finale, comme en 2016 et 2018. Heureusement pour lui, il ne reste que six mois à patienter avant le Final Four 2020-21. A condition de s'y qualifier, ce qui est loin d'être le cas puisque les Parisiens ne sont que quatrièmes de leur poule, avec trois défaites en trois matchs.

Les marqueurs parisiens : Nahi (9), Hansen (7), Remili (5), Kristopans (4), Sole Sala (3), L.Karabatic (2), Syprzak (1), Prandi (1)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.