Ligue des Champions (H) : La forteresse Coubertin est tombée !

Ligue des Champions (H) : La forteresse Coubertin est tombée !©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 01 décembre 2019 à 18h35

Après 41 matchs sans défaite à Coubertin en Ligue des Champions, le PSG s'est incliné 35-32 contre le FC Barcelone ce dimanche, et ne pourra sans doute pas se qualifier directement pour les quarts de finale.


Pour la première depuis trois ans, le PSG va sans doute devoir passer par un huitième de finale s'il veut rallier les quarts de la Ligue des Champions. En s'inclinant 32-35 à domicile contre le FC Barcelone, le club parisien laisse les Catalans prendre deux points d'avance en tête du groupe A à quatre journées de la fin de la saison régulière, sachant que seule la première place du groupe permet d'accéder directement aux quarts de finale. Cette défaite n'est donc pas catastrophique pour le champion de France, mais elle est tout de même symbolique : cela faisant en effet cinq ans, soit 41 matchs, qu'il ne s'était plus incliné à Coubertin en Ligue des Champions. Pourtant poussé par ses bruyants supporters, le PSG n'a jamais réussi à appuyer sur l'accélérateur pour se débarrasser de Catalans accrocheurs en première mi-temps. Les Parisiens ont compté trois buts d'avance à plusieurs reprises (11-8, 12-9, 14-11...), mais les Barcelonais sont parvenus à revenir à chaque fois, et à la mi-temps, Paris ne menait que 17-16.


Un money-time fatal au PSG

La deuxième mi-temps a en revanche été clairement en faveur des Blaugrana, qui sont revenus sur le terrain avec d'autres intentions et ont d'emblée signé un 4-0 pour mener 20-17. Paris est parvenu à égaliser dans la foulée (20-20, 34eme) et les deux équipes n'ont ensuite cessé de se croiser au tableau d'affichage avec un ou deux buts d'avance. Jusqu'à la 53eme minute où, alors que le score était de 32-32, le PSG, s'est retrouvé en double infériorité (2 minutes pour Nahi et L.Karabatic) et a encaissé trois buts, synonyme de défaite. Le PSG va désormais devoir espérer un miracle pour finir premier (d'autant que Szeged s'est intercalé à la deuxième place). La remontada commencera par une victoire à Celje (6eme) lors de la prochaine journée...



Les marqueurs parisiens : Sagosen (8), N.Karabatic (5), Sigurdsson (4), Hansen (6), Syprzak (2), Morros de Argila (2), Nahi (2), L.Karabatic (1), Kounkoud (1)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.