Ligue des Champions (H) : Face à Celje, un PSG sérieux n'a pas été inquiété

Ligue des Champions (H) : Face à Celje, un PSG sérieux n'a pas été inquiété©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 09 février 2020 à 18h49

Pour la reprise de la Ligue des Champions après la trêve internationale, le PSG Handball s'est imposé avec sérieux sur le parquet de Celje.

Le retour sur la scène européenne s'est bien passé pour le PSG Handball. Lors d'un déplacement jamais évident sur le parquet de Celje, le club de la Capitale a offert un visage plus intéressant que celui aperçu en première période sur le parquet de Toulouse en championnat. Si l'entame de match a été accrochée entre les deux équipes, les Parisiens ont fait le premier écart au quart d'heure de jeu en prenant trois buts d'avance grâce à Sander Sagosen (3 buts sur 3 tirs). Mais l'homme fort pour l'équipe dirigée par Raul Gonzalez Gutierrez a bien été Kamil Syprzak. Le massif pivot polonais a fait vivre un supplice à la défense de Celje (9 buts sur 14 tirs). 30 premières minutes appliquées qui ont permis au PSG de rejoindre son vestiaire avec un avantage de quatre buts et des certitudes.

Le PSG s'est toutefois fait peur

L'entame de deuxième période a vu les coéquipiers de Benoît Kounkoud (4 buts sur 5 tirs) continuer sur le même rythme et conserver leur avance. Mais, pendant sept minutes, ils sont sortis du match. Alors que Mikkel Hansen (4 buts sur 8 tirs) et Kamil Syprzak ont buté sur Klemen Ferlin (8 arrêts sur 35 tirs subis), Josip Sarac et David Razgor ont ramené Celje à un seul but avant qu'une exclusion pour deux minutes de Nedim Remili ne mette le PSG dans une situation compliquée. Les Parisiens ont alors retrouvé leurs esprits et repris leur marche en avant pour rétablir leur avance de quatre buts grâce à trois buts enchaînés de Benoit Kounkoud, Gudjon Valur Sigurdsson et Sander Sagosen. Une série qui a offert une fin de match plus tranquille au champion de France en titre qui s'impose de quatre longueurs (29-33) et reste solidement accroché à Barcelone et Szeged dans le trio de tête du Groupe A.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.