Ligue des Champions (H/F) : Les clubs français sont fixés

Ligue des Champions (H/F) : Les clubs français sont fixés©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le jeudi 27 juin 2019 à 23h25

Ce jeudi à Vienne, s'est déroulé le tirage au sort des phases de poule des prochaines Ligues des Champions masculine et féminine. Paris sera notamment avec Barcelone, tandis que Montpellier et Metz devront batailler.

Les clubs français sont fixés. Ce jeudi à Vienne s'est déroulé le tirage au sort de la phase de groupes de la prochaine Ligue des Champions de handball masculine et féminine. Cette année, contrairement aux précédentes éditions où ils étaient trois, seuls deux clubs français, représentants de Starligue, seront présents chez les hommes. Le Paris Saint-Germain, champion de France et sorti en quarts de finale l'an passé, sera dans le groupe A, avec notamment Barcelone, troisième de la dernière édition et favori à la victoire finale cette année, comme le PSG. La lutte pour la première place du groupe, synonyme de qualification directe pour les quarts de finale, promet. L'an passé, Paris l'avait décrochée sans vraiment forcer. Hormis l'ogre espagnol, le club de la Capitale sera dans un groupe plutôt abordable, avec notamment le champion d'Allemagne Flensburg et les Hongrois de Szeged. Aalborg (Danemark), Zagreb (Croatie), Elverum (Norvège) et Celje (Slovénie) seront également présents.



En revanche, Montpellier, dans le groupe B, aura fort à faire, avec, comme l'an passé, le Vardar Skopje (Macédoine), champion d'Europe en titre, les Hongrois de Veszprem et les Polonais de Kielce, qui ont sorti le PSG en quarts, tous présents au Final Four de juin dernier. Et ce n'est pas tout, car les Allemands de Kiel, de retour après un an d'absence et une victoire en Coupe EHF, seront également là. Un groupe qui s'annonce donc plutôt homogène pour le MHB, qui y retrouvera également le Meshkov Brest, le Motor Zaporojié (Ukraine) et le FC Porto (Portugal). Champion d'Europe en 2018, le club héraultais va devoir tenter de s'inviter parmi les six premiers, pour rejoindre ensuite les huitièmes de finale de la compétition. En 2019, Montpellier n'a pas su répondre présent et s'était même fait sortir dès la phase de poules, ce qu'aucun autre tenant du titre n'avait réussi à faire dans le passé.


Chez les dames, ce sera également compliqué pour Metz. En effet, le club messin, présent lors du dernier Final Four en mai dernier, se retrouve dans un groupe plutôt compliqué, dans la moitié de tableau qui s'avère être la plus difficile. Dans le groupe A, les Lorraines seront aux côtés du Vipers Kristiansand (Norvège), qui les avait battues l'an passé pour la troisième place. Les Hongroises de Ferencvaros et les Croates de Podravka Koprivnica seront également au rendez-vous. Pour poursuivre leur route dans la compétition et arriver au tour principal, les championnes de France devront finir parmi les trois premières de leur poule, tout en laissant le moins de points en route.



Autre club concerné, Brest. Les Bretonnes ont réussi à échapper à Gÿor et à Rostov et se retrouveront dans le groupe C, en compagnie des revenantes roumaines de Valcea, des Monténégrines du Buducnost Podgorica et des Allemandes de Bietigheim. Ambitieux, le BBH a les moyens de se sortir de ce premier tour et se rapprocher enfin des quarts de finale, après deux premières tentatives ratées en C1. En cas de qualification au tour principal, Brest se retrouverait alors avec notamment deux adversaires plutôt abordables et issues du groupe D, Ljubljana, Sävehof ou le vainqueur du tournoi de qualification, mais également avec le triple champion en titre Gÿor.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.