Ligue des Champions (F/Tour Principal) : Un match nul qui a tout d'une victoire pour Metz, une victoire aisée pour Brest

Ligue des Champions (F/Tour Principal) : Un match nul qui a tout d'une victoire pour Metz, une victoire aisée pour Brest©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 09 février 2020 à 20h41

Dominées et menées au score pendant quasiment toute la rencontre par Esbjerg, les Messines ont arraché le match nul à la toute dernière seconde. Pour sa part, Brest n'a pas tremblé face à Sävehof.

A voir leur joie sur le dernier but marqué par Orlane Kanor (5 buts sur 10 tirs), on aurait pu dire que Metz a pris le meilleur sur Esbjerg. Mais, au terme des 60 minutes dans cette affiche du Groupe I du Tour Principal de la Ligue des Champions, c'est un match nul que les joueuses de Manu Mayonnade ont concédé. Il faut dire que, sur leur parquet des Arènes, les Messines ont trop rarement eu voix au chapitre. Pendant l'essentiel de la rencontre, les coéquipières de Laura Flippes (5 buts sur 7 tirs) ont fait la course derrière au score face à des Danoises qui ont pu s'appuyer sur Rikke Vestergaard Poulsen (10 arrêts sur 42 tirs subis) en début de match et sur l'efficacité offensive d'Estavana Polman (9 buts sur 16 tirs) pour maintenir Metz la tête dans l'eau. Mais, après avoir rapidement compté quatre buts d'avance, les joueuses d'Esbjerg n'ont jamais eu l'opportunité de « tuer le match », laissant les Mosellanes à deux buts maximum. Après être revenues à hauteur grâce à Jurswailly Luciano (2 buts sur 3 tirs) à un peu plus d'une minute du buzzer, Sonja Frey (8 buts sur 11 tirs) a cru avoir donné la victoire à son équipe à 21 secondes de la fin du match. Mais, après un temps mort pris par manu Mayonnade, les Messines ont mis leur jeu en place et, à la toute dernière seconde, Orlane Kanor a su tromper la gardienne d'Esbjerg pour offrir le point du match nul à son équipe (31-31). Un résultat qui permet à Metz de conserver la tête du Groupe I malgré un deuxième match sans victoire, à égalité avec Rostov et Esbjerg.

Brest tout en maîtrise face à Sävehof

Brest reste intouchable en Ligue des Champions cette saison. Les joueuses de Laurent Bezeau n'ont pas laissé le suspense s'installer trop longtemps dans leur duel face à Sävehof. Mais ce sont bien les Suédoises qui ont entamé le mieux cette rencontre, prenant deux buts d'avance après six minutes de jeu grâce à Emma Ekenman Fernis (1 but sur 2 tirs) et Nina Dano (5 buts sur 7 tirs) mais les Brestoises n'ont pas laissé faire très longtemps. Avec un 5-0 en six minutes juste après le quart d'heure de jeu, les coéquipières d'une Sladjana Pop-Lazic au sommet de sa forme (7 buts sur 7 tirs) ont pris de manière définitive le contrôle des opérations et, avec un 4-0 dans les trois dernières minutes, retrouver le vestiaire avec sept buts d'avance. Face à Sandra Toft (7 arrêts sur 14 tirs) et à Agathe Quiniou (6 arrêts sur 19 tirs), les joueuses de Sävehof ont connu de grandes difficultés. L'écart a continué à croitre en début de deuxième période. Mais un manque d'efficacité de Pauletta Foppa puis d'Ana Gros ont permis aux Suédoises de revenir à cinq longueurs à 20 minutes du terme de la rencontre. Ce sera la seule minime alerte durant 30 dernières minutes où les Brestoises ont contrôlé le déroulement du match pour aller chercher la victoire avec une marge de neuf buts (31-22). Ce succès permet au BBH de recoller à Györ au classement du Groupe II, les Hongroises gardant la première place à la différence de buts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.