Ligue des Champions (F/Tour Principal) : Metz tient sa revanche sur Bucarest

Ligue des Champions (F/Tour Principal) : Metz tient sa revanche sur Bucarest©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le dimanche 01 mars 2020 à 16h44

Metz a battu Bucarest ce dimanche à domicile (28-26). Grâce à ce succès, les filles d'Emmanuel Mayonnade, déjà qualifiées, ont fait oublier le seul revers de leur épopée européenne. Grâce à la défaite d'Esbjerg dans le même temps, elles prennent seules la tête du groupe 1.

Déjà qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des Champions Metz recevait ce dimanche le CSM Bucuresti. Un match loin d'être sans enjeu. Pour terminer en tête du groupe 1, les filles d'Emmanuel Mayonnade avaient besoin d'une victoire pour leur dernier match du tour principal à domicile. Il était surtout important de prendre le meilleur sur la seule équipe qui a battu le représentant français sur la scène européenne cette saison. Dominatrices, les championnes de France ont été mises sous pression jusqu'au bout, mais elles ont assuré l'essentiel : une victoire (28-26). Devant dès le début du match, elles ont gardé l'avantage jusqu'au bout malgré des Roumaines qui ont tout fait pour ramener un résultat des Arènes de Metz. Après 15 minutes, les partenaires de Grace Zaadi avaient un avantage de trois buts. Un début idéal mais qui n'a pas duré. Le temps faible lorrain a été exploité par une formation qui s'est ajustée tactiquement en évoluant sans pivot. Le match était relancé et à la mi-temps, Metz n'avait qu'un but d'avance (14-13).


Ivana Kapitanovic plus forte que l'indiscipline roumaine

Au retour des vestiaires, les Dragonnes ont rapidement refait le trou. A la faveur d'un 4-1, elles se donnaient de l'air. Grâce à un  match très propre de Luciano et Flippes (10/10 au tir à elles deux), le pensionnaire de Ligue Butagaz Energie se mettait dans les meilleures dispositions à l'entame du dernier quart d'heure. Mais pour préserver l'avance au score, c'est surtout une grande Ivana Kapitanovic qui a fait le travail. La gardienne croate de Metz a multiplié les arrêts et a notamment évité un retour à -2 des Roumaines en stoppant deux contre-attaques consécutives. Frustrées, les filles d'Adrian Vasile n'ont plus réussi à suivre et l'indiscipline de Linnea Torstensson a couté cher. Grâce à une double supériorité numérique, les Lorraines ont pris cinq buts d'avance à 12 minutes du terme. Suffisant pour finir le match en roue libre ? Pas du tout. Avec l'énergie du désespoir, les partenaires de Cristina Naegu sont revenues à un petit but dans les deux dernières minutes. Une fin de match irrespirable durant laquelle Astride N'Gouan a permis au public messin de respirer. A trois secondes du terme, elle a marqué le dernier but du match à la fin d'une ultime possession parfaitement géré. Ce succès étriqué permet à Metz de laver l'affront du match aller perdu en Roumanie mais relègue surtout tous les autres adversaires du groupe 1 a au moins deux points après la défaite d'Esbjerg chez les Hongroises de Ferencvaros. Une après-midi vraiment parfaite pour le handball féminin français !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.