Ligue des Champions (F) : Metz repart fort, Brest débute mal

Ligue des Champions (F) : Metz repart fort, Brest débute mal©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 26 janvier 2019 à 19h26

Brest s'est incliné 28-24 chez les Danoises d'Odense pour son premier match du tour principal de la Ligue des Champions de handball féminin. Metz a lui connu des débuts victorieux, à domicile face aux Russes de Rostov (29-25).


Après deux mois de pause pour cause d'Euro de handball féminin (et quel Euro !), la Ligue des Champions fait son retour ce week-end, avec le début du tour principal. Placés dans le groupe 1, Brest et Metz, les deux meilleures équipes françaises, ont conservé les points acquis lors du tour préliminaire contre les équipes également qualifiées. Si les Messines ont débuté cette phase avec cinq points, les Bretonnes n'en comptaient en revanche que deux, et leur total n'a pas augmenté ce samedi, puisqu'elles se sont inclinées 28-24 (14-10, mt) chez les Danoises d'Odense. La défense de Brest a souffert face à Stine Jorgensen (6 buts) et Freja Cohrt Kyndboel (5 buts), et les 6 buts de Jovana Stoiljkovic et les 7 buts d'Ana Gros n'ont pas suffi à faire la différence.

Metz redémarre fort

Brest laisse donc Odense lui passer devant au classement (3 points contre 2) et se retrouve dernier, alors qu'il lui reste encore Metz et Buducnost à affronter. Le chemin vers les quarts de finale s'annonce semé d'embûches... La route ressemble en revanche à une autoroute pour les Messines, victorieuses samedi aux Arènes des Russes de Rostov (29-25), ex-leaders du ce groupe 1 et aujourd'hui co-leaders après avoir concédé sur le parquet des Dragonnes leur première défaite de la saison. Rentré aux vestiaires à la pause avec trois buts d'avance (17-14) grâce notamment à ses deux atouts majeurs en phase offensif Grâce Zaadi et Xenia Smits, auteurs respectivement de sept et six buts samedi, Metz a ensuite géré son avance et résisté aux assauts de Vyakhireva (5 buts mais blessée en cours de match), Makeeva (4) et leurs partenaires, quatrièmes de la dernière Ligue des Champions, les Lorraines se permettant même le luxe d'augmenter encore leur avance d'un but en remportant également la seconde période (12-11). Pour la qualification, ça sent bon...

Avec A.C

Vos réactions doivent respecter nos CGU.