Ligue des Champions (F) : Metz jouera le Final Four !

Ligue des Champions (F) : Metz jouera le Final Four !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 13 avril 2019 à 21h49

Metz a écrit une page historique du handball français samedi en devenant le premier club français à se qualifier pour le Final Four de la Ligue des Champions féminine. Victorieuses 31-26 au match aller en Roumanie, les Dragonnes se sont de nouveau imposées samedi soir en quarts de finale retour aux Arènes sur le score de 23-22.

Historique ! Pour la première fois de l'histoire du handball français, un club représentera nos couleurs au Final Four de la Ligue des Champions féminines. Ce club, c'est bien évidemment Metz, qui a terminé le travail samedi soir dans des Arènes ultra bondées après avoir pris une très sérieuse option sur la qualification, il y a une semaine en Roumanie. Revenues de Bucarest avec un matelas très confortable (31-26), les Dragonnes y ont ajouté un but supplémentaire en s'imposant 23-22, samedi soir face au CSM Bucarest en quarts de finale retour. Sous les yeux de la Ministre des Sports Roxana Maracineanu, qui avait fait le déplacement pour supporter les Messines et a même donné le coup d'envoi, les joueuses d'Emmanuel Mayonnade ont tremblé en début de rencontre face aux Roumaines, qui ont compté deux buts d'avance à deux reprises avant que la très belle machine messine ne se mette en marche devant une Ivana Kapitanovic encore impériale dans sa cage (15 arrêts).


« Écrire l'histoire ensemble »



Rapidement repassé devant son adversaire, l'intouchable leader de Ligue Féminine n'a plus jamais été rejoint, Budapest, dans un dernier effort, venant toutefois mourir à un but seulement de Béatrice Edwige et ses partenaires. Un but sur cette rencontre mais six au total en faveur de ces Messines irrésistibles depuis le coup d'envoi de la compétition et qui auront le privilège d'aller jouer le titre à Budapest, où elles feront face à la concurrence des redoutables hongroises de Györ, doubles tenantes du titre, mais aussi de Rostov-sur-le-Don (Russie) et Kristianstad (Suède). A leur entrée dans la salle samedi, les 5 000 spectateurs s'étaient vu remettre un t-shirt sur lequel avait été floqué : « Écrire l'histoire ensemble ». Il n'a jamais semblé autant d'actualité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.