Ligue des Champions (F) : Metz avec Kristiansand, Györ et le CSKA Moscou, Brest épargné

Ligue des Champions (F) : Metz avec Kristiansand, Györ et le CSKA Moscou, Brest épargné©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 02 juillet 2021 à 12h31

Battu en finale de la dernière édition, Brest a évité tous les gros morceaux, ce vendredi lors du tirage au sort des phases de poules de la Ligue des Champions féminine. Metz, en revanche, est tombé avec trois deux équipes présentes au dernier Final Four, dont le vainqueur Kristiansand.

Tirage terrible pour Metz, clément pour Brest, épargné contrairement à notre autre représentant. Battues lourdement (34-28) en finale de la dernière édition par les Norvégiennes de Kristiansand alors qu'elles n'avaient encore jamais disputé le Final Four de la compétition, les Brestoises ont évité la plupart des gros morceaux redoutés par les Bretonnes comme par leurs concurrentes. Excepté face aux Russes de Rostov-Don, qui compte les deux Françaises Grâce Zaadi et Béatrice Edwige parmi leurs rangs, les championnes de France ne devraient pas connaître trop de difficulté pour parvenir à s'extirper de nouveau de la phase de poules. Le finaliste de cette saison partira même nettement favori de ce groupe A qui comprendra également notamment les Roumaines du CSM Bucarest, les Macédoniennes de Buducnost ou encore les Danoises d'Esbjerg.

Metz dans le groupe de la mort



Si Brest peut respirer, Metz, en revanche, peut trembler. Ces Messines devancées sur le podium final du Championnat de France par Brest et sorties également par les Bretonnes en quarts de finale de la Ligue des Champions ont en effet hérité du pire tirage qui soit. Non seulement les Dragonnes se frotteront aux Norvégiennes de Kristiansand, vainqueurs sortantes après leur large victoire face à Brest, mais elles retrouveront également les deux autres équipes présentes en mai dernier dans la finale à quatre : Györ (Hongrie), sacré trois années de suite (2017, 2018 et 2019), battu aux tirs au but en demi-finales et finalement troisième du classement, mais aussi le CSKA Moscou. Les Russes avaient perdu leur deux matchs sur le parquet de Budapest, mais elles n'en demeurent pas moins un gros morceau du handball européen. Les Slovènes du Krim Mercator et leur recrutement de luxe (Allison Pineau, Dragan Cvijic, Katarina Krpez Slesak et Tjsa Stanko sont notamment venues renforcer les rangs slovènes) feront également figure d'épouvantail dans ce groupe B aux allures de groupe de la mort.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.