Ligue des Champions (F/J9) : Brest signe un large succès sur Debrecen

Mathieu Warnier, Media365, publié le samedi 06 janvier 2024 à 20h10

A l'occasion de sa reprise après le Mondial et la trêve, Brest a infligé une correction à Debrecen (38-28) et se trouve plus que jamais en lice pour une place en huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

Brest repart sur les mêmes bases. Après un peu moins de deux mois d'arrêt en raison du championnat du monde remporté par les Bleues puis la trêve des confiseurs, les joueuses de Pablo Morel ont profité de la réception de Debrecen pour signer une deuxième victoire de rang en Ligue des Champions. Après neuf premières minutes très accrochées, c'est Alexandrina Cabral (9 buts sur 11 tirs) qui a permis au BBH de se détacher au tableau d'affichage grâce à trois réalisations en un peu plus de trois minutes. Mais les trois tirs manqués ensuite par Valeriia Maslova (7 buts sur 12 tirs) n'ont pas aidé la formation bretonne a maintenir les Hongroises à distance. L'écart a alors souvent varié, allant d'une à trois longueurs jusqu'aux trois dernières minutes de la première période. La défense du BBH faisant à nouveau merveille, Valeriia Maslova s'est vengée de sa maladresse passée avec trois buts consécutifs avant qu'Audrey Dembélé (3 buts sur 4 tirs) n'offre une marge de cinq unités à la pause au club breton. Le deuxième acte a tout d'abord vu Petra Vamos (4 buts sur 6 tirs) marquer pour Debrecen mais le club hongrois a ensuite été totalement muet en attaque l'espace de huit minutes.

Brest s'est offert une fin de match tranquille

De l'autre côté du terrain, Pauletta Foppa (4 buts sur 5 tirs), Hawa N'Diaye (1 but sur 1 tir) ou encore Alicia Toublanc (3 buts sur 3 tirs) n'ont pas manqué l'occasion de corser l'addition. Le résultat a été un 7-0 qui a permis au BBH de dépasser la barre des dix longueurs d'avance avec un peu plus de 20 minutes encore à jouer. A l'orgueil, les joueuses de Debrecen ont essayé de réduire leur déficit. A l'orée du dernier quart d'heure, Marie Johansson (2 buts sur 4 tirs), Jovana Jovovic (4 buts sur 7 tirs) puis Mira Vamos (3 buts sur 4 tirs) ont inscrit trois buts en 86 secondes, ce qui a ramené les Hongroises à huit longueurs et poussé Pablo Morel à prendre un temps-mort pour resserrer les boulons afin d'éviter toute mauvaise surprise. La réponse du groupe brestois a été immédiate avec une défense plus agressive et efficace. Dès lors, Debrecen n'est repassé sous les dix buts de retard qu'une fois. La fin de match a été parfaitement géré par le BBH qui l'emporte de dix longueurs (38-28) et passe devant son adversaire du soir pour la sixième place du Groupe A. Avec encore cinq matchs à jouer, Brest n'a pas encore assuré sa place en phase finale de la Ligue des Champions mais cela se rapproche à grands pas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.