Ligue des Champions (F/J8) : Metz s'impose difficilement face à Kastamonu

Ligue des Champions (F/J8) : Metz s'impose difficilement face à Kastamonu©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 10 décembre 2022 à 17h30

Grâce à une deuxième période plus appliquée, Metz a fait la différence sur le parquet de Kastamonu (23-28) et signe une troisième victoire de rang en Ligue des Champions.

Metz a joué à se faire peur. Une semaine après un net succès sur Kastamonu aux Arènes, les joueuses de Manu Mayonnade ont dû attendre les dernières minutes pour faire la différence lors de la 8eme journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. En effet, les championnes de France n'ont pas su trouver la bonne carburation pendant une première période très difficile. Emmené par Simone Böhme (5 buts sur 5 tirs), le club turc a pris les commandes au tableau d'affichage au bout d'un peu plus de deux minutes ayant vu les défenses prendre le pas sur les attaques. Toutefois, si Kastamonu a mené au score, Metz n'a jamais été réellement distancé avec l'écart qui n'a pas dépassé deux longueurs. Les coéquipières de Bruna de Paula (3 buts sur 5 tirs), sentant que le match était compliqué, ont limité les dégâts et une réalisation à la dernière signée Louise Burgaard (3 buts sur 5 tirs) a permis aux Dragonnes de retrouver leur vestiaire avec un score de parité qui paraissait loin d'être possible quand Kastamonu menait de deux unités avec un peu plus de six minutes à jouer dans ce premier acte.

Metz a haussé le ton en deuxième période

Si les Turques ont fait la course en tête pendant toute cette première période, la donne a bien changé au retour sur le parquet du Kastamonu Merkez Spor Salonu. Si, à l'image de l'entame de match, le premier but a mis quasiment quatre minutes à venir, c'est Laura Kanor (4 buts sur 6 tirs) qui est parvenu à l'inscrire, mettant Metz devant au tableau d'affichage pour la première fois. Sarah Bouktit (2 buts sur 2 tirs) l'a alors imité pour permettre aux Mosellanes de faire le break. Si Kastamonu a alors tenu la dragée haute aux Messines, ça n'a duré qu'une dizaine de minutes. Un 3-0 emmené par Emma Jacques (2 buts sur 2 tirs) a permis aux protégées de Manu Mayonnade de creuser un écart de quatre longueurs. Alors que les joueuses de Kastamonu ont tout donné pour aller chercher au moins le point du match nul, Metz a fait mieux que tenir bon pour aller chercher une troisième victoire consécutive sur la scène européenne (23-28), la sixième en huit journées, et prendre provisoirement la tête du Groupe B avant le déplacement de Györ ce dimanche sur le parquet du Rapid Bucarest.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.