Ligue des Champions (F/J6) : Metz fait chuter les Vipers Kristiansand, triple tenant du titre

Ligue des Champions (F/J6) : Metz fait chuter les Vipers Kristiansand, triple tenant du titre©Panoramic, Media365

Mathieu Warnier, Media365, publié le dimanche 29 octobre 2023 à 19h00

Metz a réalisé un gros coup en allant chercher la victoire sur le parquet des Vipers Kristiansand (35-37), triple tenant du titre en Ligue des Champions, et se relance totalement.



Metz a frappé très fort ce dimanche en Norvège. A l'occasion d'un déplacement sur le parquet des Vipers Kristiansand, triple tenant du titre en Ligue des Champions, les joueuses de Manu Mayonnade sont allées chercher un succès marquant qui confirme leur redressement sur la scène continentale. Pourtant, les Messines ont pris le bouillon durant les dix premières minutes. Sous l'impulsion de Jamina Roberts (6 buts sur 10 tirs) et Lois Abbingh (6 buts sur 9 tirs), les Vipers ont fait la course en tête. L'écart a atteint quatre longueurs mais les Dragonnes n'ont pas sombré. Grâce notamment à Sarah Bouktit (13 buts sur 16 tirs), Metz a progressivement effacé son retard et a égalisé peu après le quart d'heure de jeu. Chloé Valentini (5 buts sur 8 tirs) puis Anne Mette Hansen (1 but sur 6 tirs) ont même permis au champion de France de passer en tête d'une longueur, ce qui n'était pas arrivé depuis le début de la rencontre. Un trou d'air que les joueuses de Kristiansand n'ont pas tardé à effacer. Mina Hesselberg (1 but sur 1 tir), Paula Arcos Poveda (2 buts sur 6 tirs) puis Lysa Tchaptchet Defo (4 buts sur 7 tirs) ont permis à la formation norvégienne de signer un 3-0 et de reprendre les commandes de la rencontre.

Metz a su saisir sa chance

Un écart qui, s'il a oscillé dans les cinq dernières minutes du premier acte, a finalement pas bougé au moment de rentrer aux vestiaires. Dès le retour sur le parquet de l'Aquarama, les Vipers ont corsé l'addition avec Jana Knedlikova (7 buts sur 7 tirs) qui a donné cinq longueurs d'avance à son équipe. Ce qui a été suivi par... un 5-0 pour Metz avec Lucie Granier (4 buts sur 5 tirs) qui a trouvé des solutions dans la défense adverse. Revenant ainsi à hauteur, les joueuses de Manu Mayonnade n'ont pas su reprendre l'avantage au tableau d'affichage. Les Norvégiennes ont cru avoir fait le plus dur quand, à 20 minutes du terme de la rencontre, elles ont repris deux longueurs d'avance. Toutefois, Metz n'a jamais lâché et un 6-1 emmené par Louise Burgaard (6 buts sur 9 tirs) signé en l'espace de cinq minutes a inversé la tendance. Comptant jusqu'à quatre longueurs d'avance dans les dix dernières minutes, les Dragonnes ont fait mieux que tenir bon. Avec une marge de deux longueurs (35-37), elles signent une troisième victoire de rang en Ligue des Champions et remontent à la troisième place du classement du Groupe B, à deux points d'Herning-Ikast et Esbjerg.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.