Ligue des Champions (F) : Brest en quête d'un exploit historique

Ligue des Champions (F) : Brest en quête d'un exploit historique©Media365

Nicolas Kohlhuber, Media365 : publié le samedi 29 mai 2021 à 14h47

Ce week-end, Brest participe au Final Four de la Ligue des Champions pour la première fois de son histoire. Les Bretonnes ont l'opportunité de remporter une C1 qui serait inédite pour le handball féminin français.



Et si trois semaines après Nantes en Ligue européenne, une autre compétition continentale était remportée par un club français pour la première fois de l'histoire ? C'est avec cet objectif que Brest participe au Final Four de la Ligue des Champions à Budapest ce week-end. Le club breton n'est qu'à deux matchs de devenir le premier club de handball féminin français à remporter la C1. Un exploit qui serait historique. Pour y arriver, les filles de Laurent Bezeau vont devoir prendre le meilleur sur Györ ce samedi puis triompher du vainqueur de l'autre demi-finale qui oppose Kristiansand au CSKA Moscou dimanche. Si elles y arrivent, elles signeraient un incroyable triplé après le sacre en Coupe de France et le titre remporté la semaine passée. Les coéquipières d'Ana Gros, la meilleure marqueuse de la C1, sont dans une spirale positive et elles doivent en profiter pour essayer de créer la surprise en Hongrie.

Brest va devoir écarter le triple tenant du titre

Cette confiance accumulée au fil des semaines ne sera pas de trop au moment d'affronter Györ. Face aux favorites de lu Final 4, qui jouent à domicile qui plus est, les Rebelles vont devoir jouer leur carte à fond pour espérer croiser en finale un adversaire qui sera également novice à ce stade de la compétition. Mais avant de voir aussi loin, c'est bien d'un quintuple vainqueur de la Ligue des Champions qu'elles vont devoir se défaire. Un défi relevé. Le club qui compte sur les Françaises Amandine Leynaud, Béatrice Edwige et Estelle Nzé Minko reste sur trois sacres continentaux consécutifs. Une bonne série qu'elle vont tenter d'étirer au contraire de l'hégémonie nationale qui s'est achevée avec un titre abandonné au Ferencvaros. C'est une preuve que Györ est prenable malgré son statut d'ogre du handball européen. Brest doit en profiter et exploiter les leçons tirées des deux matchs nuls réalisés contre les Hongroises en phase de poules pour tenter de créer l'exploit et marquer l'histoire du handball féminin français avec une première finale de C1.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.