Ligue Butagaz Energie : Sport en France nouveau diffuseur

Ligue Butagaz Energie : Sport en France nouveau diffuseur©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mardi 17 septembre 2019 à 11h52

La Ligue Butagaz Energie, championnat de France féminin de handball, créera l'événement sur Sport en France, la chaîne appartenant au groupe Media 365, avec 20 matchs diffusés sur l'antenne de la chaîne du mouvement sportif sur l'ensemble de la saison 2019-2020, dont le premier, entre Metz et Besançon le 9 octobre prochain (20h00), ainsi que quatre matchs des play-offs, dont la finale, qui seront, eux, proposés en co-diffusion.

La Ligue Butagaz Energie débarque sur Sport en France ! La chaîne du mouvement sportif appartenant au groupe Media 365 a officialisé ce mardi en fin de matinée l'arrivée sur son antenne de la Ligue Butagaz Energie. Absent des écrans depuis le début de la saison, le championnat de France féminin de handball bénéficiera d'une large visibilité médiatique via Sport en France, qui proposera 20 matchs sur l'ensemble de la saison 2019-2020, dont le premier, entre Metz et Besançon le 9 octobre prochain à 20h00. La chaîne diffusera également, cette fois en co-diffusion avec la chaîne L'Equipe, quatre matchs des play-offs, dont la finale. Vous pourrez ainsi retrouver de nombreuses joueuses championnes du monde et d'Europe sur les parquets de la Ligue Butagaz Energie chaque week-end et ce, gratuitement. Un projet qui fédère la grande famille du sport français, la Fédération Française de handball, le Comité National Olympique et Sportif Français mais également le Ministère des Sports, autour de la promotion du handball féminin au travers de la diffusion de la Ligue Butagaz Energie sur l'antenne de Sport en France.


Le modèle de Sport en France renforcé avec la Ligue Butagaz Energie



Un large partenariat qui vient valider, et même conforter, la proposition inédite de Sport en France, c'est-à-dire offrir une plateforme médiatique aux disciplines traversant des difficultés à convaincre les diffuseurs traditionnels, une situation que la Ligue Butagaz Energie a pu connaître ces derniers mois et qui a créé un fort émoi dans la communauté du handball français mais également une polémique sur les réseaux sociaux. Le modèle innovant de Sport en France permettra également au handball féminin français d'avoir un écho amplifié par de possibles co-diffusions sur d'autres chaînes, locales ou nationales, telles la chaîne L'Equipe qui proposera notamment sur son antenne quatre matchs de play-offs, dont une demi-finale et les matchs aller et retour de la finale. Avec cette diffusion gratuite sur Sport en France, chaîne disponible au sein des offres de base de nombreuses box internet mais également via la diffusion des programmes sur le site officiel de Sport en France, la Ligue Butagaz Energie entre dans un nouveau cycle de croissance et offrira au handball féminin la visibilité qui lui faisait défaut.

La Ligue Butagaz Energie sur Sport en France en chiffres :

20 : Comme le nombre de matchs de la saison régulière qui seront retransmis sur la chaîne

4 : Comme le nombre de matchs des play-offs qui seront retransmis sur la chaîne

Financement des coûts globaux (captation, production, diffusion) :
- 50% = Agence Nationale du Sport, soit au maximum 125 000€
- 25% = CNOSF et ses partenaires, soit au maximum 75 000€
- 25% = LFH (30 000€), Butagaz (30 000€) et les clubs (15 000€ au maximum)


Les réactions
Nodjialem MYARO, présidente de la LFH : « Je remercie avant tout le Ministère, le CNOSF, l'Agence Nationale du Sport, nos partenaires engagés fidèlement à nos côtés, nos clubs et bien évidemment la Fédération française de handball, pour leur investissement conséquent et leur réactivité. Je suis rassurée de la mobilisation qu'il y a eu autour du handball féminin afin de continuer d'exposer notre sport au plus grand nombre. Cette nouvelle saison avec un partenaire titre pour notre championnat de Ligue Butagaz Energie marque un nouveau progrès quant à la qualité de notre Ligue et il aurait été contradictoire à ne pas être diffusé cette saison au vue de la qualité du championnat de France et des joueuses qui y évoluent. Nous souhaitons continuer à offrir à un maximum de spectateurs l'opportunité de suivre notre championnat. »

Denis Masseglia, présidente du CNOSF : « Je me réjouis de cet accord avec la chaîne Sport en France qui est au service de tous les sports, de toutes les fédérations et de leurs clubs. Dans un contexte de rénovation de l'organisation du sport français, à la veille des JO de 2024, le CNOSF est heureux de pouvoir contribuer à la médiatisation du handball féminin. »

Guillaume Sampic, directeur général de Media 365, à qui appartient la chaîne Sport en France : « Le championnat de handball féminin sera comme un fil rouge sur notre antenne. »

Roxana Maracineanu, Ministre des Sports : « L'absence de diffuseur pour la LFH, d'autant plus avec le palmarès du handball féminin, m'a personnellement touchée. J'ai souhaité mobiliser mon écosystème pour trouver une solution. Le CNOSF et l'Agence Nationale du Sport nous ont notamment permis de trouver, dans un temps record, une solution pour offrir de la visibilité aux joueuses du championnat de France. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.