Ligue Butagaz Energie - Nantes : Clap de fin pour Ayglon-Saurina !

Ligue Butagaz Energie - Nantes : Clap de fin pour Ayglon-Saurina !©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le jeudi 27 mai 2021 à 19h54

L'arrière droite (ou ailière droite) internationale française Camille Ayglon-Saurina, âgée de 36 ans, disputera ce dimanche avec Nantes le dernier match de son immense carrière.

Clap de fin pour Camille Ayglon-Saurina ! Quelques jours après avoir fêté ses 36 ans, l'arrière droite (ou ailière droite) internationale française a décidé de prendre de sa retraite. Elle l'a annoncé ce jeudi sur le site officiel de son club de Nantes, avec qui elle disputera ce dimanche son dernier match professionnel, en Ligue Butagaz Energie. « C'était important pour moi de mûrir la décision, d'en être bien sûre et aussi de vivre une saison en se disant que c'était la dernière sans pour autant l'avoir annoncé en me disant "on ne sait jamais, en voyant l'échéance arriver, peut-être que je vais me dire j'ai encore envie d'en faire une de plus." C'est ce qui me permet, aujourd'hui, d'être sereine à mille pour cent et sûre de ma décision que c'était bien la dernière », commence-t-elle, avant de faire le bilan de sa belle carrière, qui l'a vue passer par Nîmes (2003-08 et 2010-16), Metz (2008-10), Bucarest (2016-2018) et donc Nantes depuis trois saisons. « Forcément, je n'aurais jamais pensé avoir la carrière que j'ai eue. Déjà au départ, je n'aurais jamais pensé faire une carrière de sportive de haut niveau. Je sais aussi tout le travail et les sacrifices que ça m'a demandé mais je réalise la chance que c'est de vivre une carrière comme ça. Je sais qu'il y a beaucoup de licenciées, de jeunes filles, qui ont envie, dès qu'elles commencent le hand, de pouvoir vivre une carrière professionnelle en club déjà et puis de porter le maillot de l'équipe de France. Et puis, encore mieux que tout ça, réussir à aller gagner des titres avec l'équipe dans laquelle on joue. Donc par rapport à ça je ne peux que m'estimer vraiment très très chanceuse de la carrière que j'ai eue et de tout ce que ça m'aura apporté sur et en dehors du terrain ».

Un palmarès bien fourni pour Ayglon-Saurina

Sacrée championne du monde 2017 et vice-championne du monde 2009 et 2011 avec l'équipe de France, dont elle a porté le maillot à 270 reprises entre 2007 et 2019, mais aussi vice-championne olympique 2016, championne d'Europe 2018, médaillé de bronze européenne 2016, championne de France 2009, championne de Roumanie 2017 et 2018 et victorieuse de la Ligue européenne 2021, Camille Ayglon-Saurina possède l'un des plus beaux palmarès du handball féminin français. Maman d'un petit Milo depuis septembre 2013, la compagne de l'ancien handballeur Guillaume Saurina a déjà des projets pour la suite. « J'aimerais bien être la personne que j'aurais aimé rencontrer il y a une quinzaine d'année de ça. Pour essayer de les aider dans la gestion du patrimoine, de placement financier, d'investissement immobilier. J'ai pensé durant toute ma carrière au fait qu'il fallait essayer d'optimiser les revenus qu'on pouvait avoir en tant que sportif professionnel qui sont sûrement plus élevés que ce qu'on va avoir dans une deuxième vie professionnelle. J'ai vraiment envie de me lancer dans cette voie-là », conclut la future-ex handballeuse, auteure de 3 buts et 7 passes de moyenne par match cette saison en championnat, qui se verrait bien consultante dans les médias également.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.