Ligue Butagaz Energie (J17) : Paris 92 chute à Fleury, Nantes en profite pour distancer les Parisiennes

Ligue Butagaz Energie (J17) : Paris 92 chute à Fleury, Nantes en profite pour distancer les Parisiennes©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 09 février 2020 à 19h16

Fleury ayant pris le meilleur sur Paris 92 dans l'affiche de la 17eme journée de Ligue Butagaz Energie, Nantes profite de son succès face à Chambray pour creuser l'écart au classement.

Le spectacle a été au rendez-vous à Fleury ! L'affiche de la 17eme journée de Ligue Butagaz Energie a vu les joueuses du Loiret s'imposer nettement face à Paris 92. Une rencontre qui a longtemps été indécise avec les coéquipières de Tamara Horacek (7 buts sur 9 tirs) qui ont un temps tenu le score avant de vivre une fin de première période difficile. Grâce à Bruna de Paula (7 buts sur 12 tirs) et Suzanne Wajoka (5 buts sur 6 tirs), les joueuses de Fleury ont conclu les 30 premières minutes sur un 3-0 qui leur a permis de creuser l'écart. Les Parisiennes sont revenues à hauteur en six minutes après la reprise mais, notamment grâce à Alexandra Lacrabère (6 buts sur 12 tirs), Fleury a une nouvelle fois creusé l'écart pour s'imposer de cinq longueurs (33-28). Une victoire qui permet aux joueuses du Loiret de revenir à un point de celles de Paris 92 au classement du championnat.

Le bon coup pour Nantes

Mais l'autre conséquence de ce résultat concerne Nantes. Dans un match a priori déséquilibré, les Nantaises ont pris le meilleur sur l'avant-dernier, Chambray. Les coéquipières d'Alexandrina Barbosa et Blandine Dancette (5 buts chacune) ont mis un quart d'heure pour prendre nettement l'avantage avec une marge de cinq buts. L'écart s'est stabilisé autour de trois buts jusqu'au terme de la première période. Emmenées par Marie François (4 buts sur 8 tirs), les joueuses de Chambray ont résisté en début de deuxième période en revenant à une longueur en cinq minutes. Les Nantaises ont eu beau accélérer et reprendre un peu d'air, les Tourangelles ont continué de s'accrocher pour revenir à un but à trois minutes du terme de la rencontre. Toutefois, les joueuses d'Allan Heine Pedersen ont serré le jeu pour s'imposer de trois longueurs (27-24) et prendre quatre points d'avance sur Paris 92 pour renforcer leur troisième place derrière Brest et Metz.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.