Ligue Butagaz Energie (J15) : Accroché par Fleury, Metz cède la première place à Brest

Ligue Butagaz Energie (J15) : Accroché par Fleury, Metz cède la première place à Brest©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 19 janvier 2020 à 19h34

Contraint au match nul par une accrocheuse équipe de Fleury, Metz laisse la première place de Ligue Butagaz Energie à Brest. Nantes a dominé Mérignac et creuse l'écart sur Paris 92, qui n'a pas pu faire mieux que match nul à Dijon.

Nouveau changement de leader en Ligue Butagaz Energie ! Alors que Brest s'est imposé dans la douleur face à Besançon ce samedi, Metz n'a pas été en mesure de prendre le meilleur sur Fleury. Si les coéquipières de Marion Maubon (10 buts sur 13 tirs) ont pris le meilleur départ avec trois buts d'avance après seulement huit minutes de jeu, les joueuses du Loiret ont rapidement recollé avant de profiter d'une inefficacité offensive des Mosellanes pendant quatre minutes pour creuser l'écart et compter jusqu'à cinq buts d'avance, notamment grâce à Alexandra Lacrabère (6 buts sur 10 tirs). En retard de trois buts à la mi-temps, les protégées de Manu Mayonnade ont entamé la deuxième période tambour battant avec un 5-0 qui aurait pu être un 6-0 si Orlane Kanor (2 buts sur 5 tirs) n'avait pas trouvé le poteau de la cage de Gabriela Moreschi (13 arrêts sur 37 tirs subis). Dès lors les deux équipes ont fait jeu égal et les Fleuryssoises ont cru tenir la victoire quand, à 42 secondes du buzzer, Bruna de Paula (6 buts sur 11 tirs) a donné un but d'avance à Fleury. Mais Grâce Zaadi (1 but sur 4 tirs), à deux secondes de la fin du match, a sauvé les meubles pour Metz qui concède le match nul (27-27). Un résultat qui fait les affaires des Brestoises qui reprennent la tête du classement.

Nantes s'est amusé quand Paris 92 a tourné au ralenti

Derrière le duo de tête, la situation s'est un peu éclaircie car Nantes a consolidé sa troisième place en dominant nettement Mérignac, bon dernier du classement qui n'a toujours pas connu la victoire en championnat cette saison. Si les Girondines, emmenées par Stine Svangaard (7 buts sur 15 tirs), ont fait la course en tête en début de match, les Nantaises ont rapidement redressé la situation pour conclure la première mi-temps avec un avantage de cinq buts. Les coéquipières d'Alexandrina Barbosa (7 buts sur 9 tirs) et Manon Loquay (6 buts sur 7 tirs) n'ont pas relâché leurs efforts en deuxième période pour s'imposer avec une marge de quinze buts (40-25). Un succès presque tout bénéfice pour Nantes puisque, dans le même temps, Paris 92 n'a pas pu s'imposer sur le parquet de Dijon. Les coéquipières de Tamara Horacek (6 buts sur 9 tirs) et Déborah Lassource (6 buts sur 8 tirs) ont pourtant eu longtemps le match en main, menant de trois buts à la mi-temps et gardant l'avantage au tableau d'affichage jusqu'à l'entame des six dernières minutes. Mais, accrocheuses, les joueuses de la JDA ont tenu en échec les Parisiennes grâce à un but de Joanna Lathoud (3 buts sur 3 tirs) à deux minutes de la fin du match. Un match nul (28-28) qui voit Paris 92 compter désormais deux points de retard sur Nantes, troisième du classement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.