Lidl Starligue (matchs en retard) : Montpellier et Nîmes ne lâchent pas

Lidl Starligue (matchs en retard) : Montpellier et Nîmes ne lâchent pas©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 06 avril 2021 à 23h09

Montpellier et Nîmes se sont tous les deux imposés à l'extérieur lors de matchs en retard de Lidl Starligue ce mardi soir.

Six mois après la date prévue, Aix et Montpellier s'affrontaient ce mardi dans un match en retard de la 2eme journée de Lidl Starligue, et la logique a été respectée avec la victoire 32-27 du MHB, deuxième, sur le terrain du PAUC, quatrième. Les Aixois, qui n'avaient plus joué depuis le 21 mars en raison de cas de coronavirus au sein de l'effectif, signent ainsi un quatrième match de suite sans victoire. Ils ont pourtant mené pendant les quatre premières minutes, mais les Héraultais ont ensuite mis la main sur le match. Grâce à un 6-0, Montpellier a en effet pris ses aises dans cette partie (4-7, 8eme), et même si Aix est revenu à -1 trois minutes plus tard (5-7), Montpellier a repris sa marche en avant et l'écart a oscillé entre deux et cinq buts jusqu'à la 35eme minute (15-19 à la mi-temps). C'est à ce moment-là qu'Aix a réussi à revenir à -1 (22-23, 40eme). Mais une fois de plus, le MHB a accéléré, pour s'imposer de 5 buts. Valentin Porte termine avec 7 buts et Marin Sego avec 8 arrêts pour Montpellier, et Inaki Pecina avec 6 buts et Sandro Maestric avec 13 arrêts pour Aix. Grâce à ce neuvième succès de suite en championnat, Montpellier revient à deux points du PSG, mais compte un match en plus.

Nîmes sans trembler

Dans l'autre match de la soirée, une rencontre en retard de la 7eme journée, Nîmes, sixième, est allé l'emporter 23-21 à Dunkerque, onzième. L'USAM n'a pas vraiment tremblé lors de cette partie. Comme Aix, Dunkerque n'a mené que pendant les quatre premières minutes, avant de voir son adversaire prendre le dessus. En cinq minutes, le score est passé de 3-3 à 4-8, et Nîmes a toujours compté entre un et trois buts d'écart jusqu'à la pause (11-14, mt). En deuxième mi-temps, les joueurs du Gard ont gardé le même petit confortable matelas d'avance (15-20, 45eme), et se sont imposés sans trop de problèmes, grâce notamment aux 5 buts de Jean-Jacques Acquevillo et Mohammad Sanad. Les 5 buts de Reinier Taboada et les 10 arrêts de Samir Bellahcene n'ont pas suffi à l'USDK, qui reste dans le ventre mou alors que Nîmes n'est qu'à un point des places européennes.

HANDBALL / LIDL STARLIGUE
Mardi 6 avril 2021

7eme journée
Dunkerque - Nîmes : 21-23

2eme journée
Aix - Montpellier : 27-32

Vos réactions doivent respecter nos CGU.