Lidl Starligue (J4) : Pas de vainqueur entre Montpellier et Nantes, Cesson-Rennes a dominé Chartres

Lidl Starligue (J4) : Pas de vainqueur entre Montpellier et Nantes, Cesson-Rennes a dominé Chartres©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 11 octobre 2020 à 18h55

Alors que Cesson-Rennes a pris le meilleur sur Chartres pour son premier succès de la saison, Nantes a laissé passer l'occasion de s'imposer à Montpellier, qui a arraché le match nul dans les dernières secondes.

L'affiche au sommet de la 4eme journée de Lidl Starligue a tenu toutes ses promesses. Le remake de la finale 2018 de la Ligue des Champions entre Montpellier et Nantes a offert un scenario dans lequel le suspense s'est maintenu jusque dans les dernières secondes. Si les Nantais ont pris le meilleur départ avec les deux premiers buts du match, les joueurs du MHB ne se sont jamais laissés décrocher, s'appuyant sur Valentin Porte (2 buts) pour sans cesse recoller au score. Un coup d'accélérateur à cinq minutes de la pause a permis aux Héraultais de prendre trois longueurs d'avance mais David Balaguer (3 buts) puis Baptiste Damatrin (2 buts) ont ramené le « H » à une longueur au retour aux vestiaires. Les Montpelliérains ont continué à faire la course en tête jusqu'au dernier quart d'heure quand le rapport de force s'est inversé.

Nantes a laissé passer l'occasion

A onze minutes du terme, Dragan Pechmalbec (3 buts) a donné trois longueurs d'avance à Nantes mais ça a réveillé Hugo Descat, largement meilleur buteur du match (13 buts), qui a aligné trois réalisations pour ramener le MHB à hauteur. Le chassé-croisé entre les deux équipes s'est maintenu jusqu'aux deux dernières minutes quand Lucas de la Bretèche (2 buts) a remis les Nantais devant au score mais, à treize secondes du terme, Gilberto Duarte (2 buts) a remis les deux équipes à égalité. Les joueurs de Nantes ont eu le dernier ballon mais une mésentente leur a fait perdre le ballon avant de défier Kévin Bonnefoi (10 arrêts). A l'issue des 60 minutes, Montpellier et Nantes se sont quittés sur un match nul (27-27) qui ne fait les affaires de personnes... sauf du PSG Handball qui est désormais seul en tête avec quatre succès en autant de rencontres.

Cesson-Rennes tient son premier succès

Après deux nuls et une défaite sur le parquet du PSG Handball, Cesson-Rennes avait l'occasion de lancer sa saison à l'occasion d'un déplacement sur le parquet de Chartres. Le promu breton n'a pas laissé passer sa chance, prenant l'avantage au score d'entrée de jeu grâce notamment à Marc Cañellas (3 buts). Menés de quatre longueurs au quart d'heure de jeu, les joueurs de Chartres ont réagi pour finalement égaliser à huit minutes de la pause grâce à Yvan Verin (2 buts) mais une dernière accélération des Cessonnais leur a permis de retrouver leur vestiaire avec deux longueurs d'avance. Le début de deuxième période a été très difficile pour Chartres, qui a compté sept buts de retard à 20 minutes de la fin de la rencontre, pliant face aux coups de boutoir de Youenn Cardinal (12 buts), Mathieu Salou (8 buts) et de leurs coéquipiers. Ce n'est que dans les dernières minutes, face à une défense de Cesson-Rennes moins vigilante, que les coéquipiers de Svetlin Dimitrov (4 buts) ont pu faire une partie de leur retard mais s'inclinent de trois longueurs (25-28), confirmant leur début de saison difficile avec une troisième défaite en trois matchs.

HANDBALL - LIDL STARLIGUE / 4EME JOURNEE
Vendredi 9 octobre 2020
Limoges - Istres : 27-27
PSG Handball - Toulouse : 41-35

Samedi 10 octobre 2020
Dunkerque - Saint-Raphaël : 24-25
Tremblay - Ivry : 24-25
Nîmes - Créteil : 22-25

Dimanche 11 octobre 2020
Chartres - Cesson-Rennes : 25-28
Montpellier - Nantes : 27-27

Mardi 20 octobre 2020
19h00 : Aix - Chambéry

Vos réactions doivent respecter nos CGU.