La France sans forcer

La France sans forcer©Media365

Antoine Poussin, publié le lundi 22 janvier 2018 à 20h30

Pas de surprise pour l'équipe de France qui l'a largement emporté face à la Serbie 39-30 lors du second match du tour principal de l'Euro en Croatie. Les Bleus devront désormais battre la Croatie mercredi pour s'assurer une place en demi-finales.

La France n'a pas laissé la Serbie espérer durant cette rencontre. Les Français l'ont emporté largement 39-30 face à leurs adversaires du jour, avec notamment la paire Karabatic en grande forme. Luka, malheureux face à la Suède où il a écopé d'un carton rouge, s'est bien rattrapé en finissant homme du match. Les deux frères ont marqué 11 buts à eux deux, se trouvant parfaitement au centre du terrain. Nikola Karabatic disputait son 57e match en tant que capitaine des Bleus, égalant ainsi Didier Dinart. À noter que Nedim Remili a lui profité de ce match pour inscrire son 100eme but chez les tricolores. Raphaël Caucheteux, ailier gauche de Saint-Raphaël, a quant à lui profité de l'écart au score pour gagner du temps de jeu et l'a fait de la meilleure des manières en inscrivant 7 buts. Autre français en vue, le gardien Cyril Dumoulin, qui a su remplacer au pied levé Vincent Gérard, blessé au pouce en début de rencontre, en réalisant 9 arrêts.Un carton rouge contre Mijajlo Marsenic dès la deuxième minute, suite à une main dans le visage de Kentin Mahé, a donné le ton de la rencontre assez rapidement. Une sanction que la Serbie a de nouveau failli concéder à deux reprises, pour des gestes similaires sur Luka Karabatic et Nicolas Claire, à la 11e et la 22e minute. Mais la rencontre ne va pas s'emballer... L'équipe de France, va ensuite bafouer son handball dans ce début de match, concédant de nombreuses pertes de balles. Elle va même laisser la Serbie prendre l'avantage à la 10e minute, puisque que la sélection de Jovica Cvetkovic va mener 6-4. Après un chassé-croisé d'une dizaine de minutes, les Bleus ont finalement creusé l'écart, profitant du temps faible de leurs adversaires, passant de 12-10 à la 20e minute à 17-10 à la 28e, pour finalement mener 19-12 à la mi-temps.L'écart étant fait à la pause, les « Experts » n'ont eu plus qu'à dérouler en seconde période. Et ils l'ont fait sereinement, en gardant un écart au score assez large pour permettre à Didier Dinart de faire tourner son effectif, et de donner du temps de jeu à des joueurs comme Raphaël Caucheteux, auteur d'une très belle prestation, ou encore le jeune joueur de Nantes Romain Lagarde (20 ans), venu remplacer Timothé N'Guessan forfait pour le tournoi. Les Bleus ont manqué l'occasion de passer la barre des 40 points à plusieurs reprises, mais le score est tout de même resté largement en leur faveur. De leur côté, les Serbes se sont retrouvés impuissants, malgré les 7 buts de Nemanja Zelenovic et les 6 de Petar Nenadic. L'équipe de France se rapproche donc sérieusement des demi-finales de l'Euro. La Suède ayant vaincu la Biélorussie 29-20, les Bleus devront attendre mercredi et la Croatie pour obtenir leur place en demi-finales. Au classement, la France mène donc les débats dans le groupe 1 où elle est en tête avec 8 points, juste devant la Suède (6pts) et la Croatie (6 pts également) qu'elle affrontera mercredi. La Norvège est quatrième avec 4 pts, la Biélorussie qui est cinquième avec 0 pt au compteur, tout comme la Serbie qui vient fermer la marche.Dans le groupe 2, c'est le Danemark qui est en tête avec 6 points, suivie par l'Espagne et l'Allemagne avec 4 pts, puis la Macédoine (3pts), la République Tchèque (2 pts) et la Slovénie (1pt).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
11 commentaires - La France sans forcer