Japan Cup : Une large victoire tricolore pour terminer

Japan Cup : Une large victoire tricolore pour terminer©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 24 novembre 2019 à 13h36

Face à la Slovénie, les joueuses de l'équipe de France féminine de handball se sont offert un dernier galop d'essai réussi avant le Mondial 2019.

Les Bleues sont fin prêtes pour le Mondial 2019 ! A une semaine de leur entrée en lice, face à la Corée du Sud, les joueuses d'Olivier Krumbholz ont conclu la Japan Cup 2019 avec un troisième succès en autant de rencontres, dominant la Slovénie sur le parquet du Yoyogi Stadium de Tokyo, site des prochains Jeux Olympiques. Pour cette dernière répétition, le sélectionneur national a décidé de remodeler son sept de départ avec, notamment, la titularisation de Catherine Gabriel (5 arrêts sur 13 tirs) dans le but avant de voir Roxanne Frank prendre la place pour la deuxième mi-temps. Une dernière rotation qui va permettre au staff tricolore de faire son choix pour la doublure d'Amandine Leynaud durant le Mondial. Les Tricolores, emmenées par Estelle Nze-Minko (4 buts), ont mis 20 minutes pour prendre le pas sur leur adversaire avant une grand moment de flottement en attaque et quasiment cinq minutes sans le moindre but marqué.


Une dernière répétition réussie pour les Bleues

Une dernière accélération, avec notamment Astride Ngouan (3 buts) à la manœuvre, a permis aux Tricolores de retrouver les vestiaires avec une avance de six buts. Avec, donc, Roxanne Frank dans le but (6 arrêts sur 18 tirs), les joueuses d'Olivier Krumbholz n'ont pas baissé de pied durant la deuxième moitié de la rencontre. Grâce notamment à Orlane Kanor (4 buts) et Alexandra Lacrabère (6 buts), les Bleues l'ont emporté par douze buts d'avance (21-33), après deux premiers succès face au Brésil puis au Japon. Un sans-faute dans cette Japan Cup qui permet aux Tricolores d'aborder la défense de leur titre mondial avec un maximum de confiance. « Le niveau de l'adversaire était faible aujourd'hui mais nous avons pu tout de même travailler. La Slovénie avait mis en réserve quelques joueuses. Il fallait jouer dans les conditions qui nous étaient proposées. On a vu de bonnes choses : les anciennes montent en charge tranquillement et les jeunes ont été constantes dans le tournoi avec un apport de qualité, a analysé Olivier Krumbholz à l'issue de la rencontre dans des propos recueillis par le site officiel de la Fédération Française de handball. Je suis aussi content de la défense 1-5 qu'on n'avait pas travaillée depuis un moment et qui reste une arme redoutable. L'amalgame se fait bien et maintenant nous avons besoin de nous reposer car disputer trois matches en quatre jours, c'est beaucoup. Il faut récupérer pour arriver bien affûtés en vue du premier match, face à la Corée. On retrouvera cette salle dans huit mois en espérant qu'elle sera pleine avec beaucoup de spectateurs français. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.