Handball - N.Karabatic : " Pas déçu si la Croatie gagne "

Handball - N.Karabatic : " Pas déçu si la Croatie gagne "©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 14 juillet 2018 à 10h48

Pour eux comme pour beaucoup de Français, ce 15 juillet 2018 sera une date spéciale, puisque la France va tenter de remporter sa deuxième Coupe du Monde de football. Mais l'émotion sera encore plus forte pour Nikola et Luka Karabatic, internationaux français mais très proches de la Croatie, le pays de leur père Branko, décédé en 2011.

L'aîné de la fratrie, Nikola, est né en ex-Yougoslavie et y a passé ses premières années, alors que le cadet Luka, possède la double nationalité franco-croate. « Voir la France face à la Croatie ou la Serbie, c'est vraiment la finale dont je rêvais. Je suis arrivé en France à l'âge de 4 ans, je me sens français. Mais une grande partie de moi vient des Balkans, c'est là-bas que sont mes racines. Lorsque les deux nations s'affrontent en handball, je n'ai pas de problème pour choisir car je suis sur le terrain avec le maillot bleu (rires). Et le point positif de cette finale, c'est que je serai le plus heureux des hommes si la France gagne, mais je ne serai pas déçu si c'est la Croatie », avoue Nikola dans les colonnes du Parisien.

Luka Karabatic : « On sera pour les Bleus, bien sûr »


Même son de cloche du côté de son frère : « Voir mon pays, la France, et celui de mes origines se retrouver en finale, observés par le monde entier, c'est génial. Je suis un peu fier pour la Croatie, c'est incroyable de voir ce petit pays de 4 millions d'habitants atteindre un tel niveau dans les sports co. On sera pour les Bleus, bien sûr. Mais si la France perd face à notre deuxième pays, celui que l'on porte aussi dans notre cœur, la défaite sera moins amère », raconte Luka dans L'Equipe. Espérons désormais que les Bleus du football prendront exemple sur les Bleus du handball, devenus champions du monde en 2009 en battant la Croatie...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU