Hand Star Game : Deuxième victoire de suite pour la sélection étrangère

Hand Star Game : Deuxième victoire de suite pour la sélection étrangère©Twitter @HandStarGame, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 03 février 2018 à 23h48

La cinquième édition du Hand Star Game a vu la sélection étrangère s'imposer à l'AccorHotels Arena face à la sélection française.

Une semaine après la conclusion du championnat d’Europe et le titre remporté par l’Espagne, le handball professionnel français a fait la fête sur le parquet de l’AccorHotels Arena de Paris-Bercy. Malgré certains forfaits de dernière minute, dont ceux des frères Karabatic, de Mikkel Hansen ou de Michaël Guigou, les meilleurs Français de Starligue ont affronté la sélection des meilleurs étrangers du championnat dans un format atypique en trois périodes de quinze minutes égayées de différentes épreuves et d’un match de célébrités pour des œuvres de charité. Dans un match où le beau geste a souvent pris le pas sur le jeu, avec des arrêts venus de nulle part, dont un arrêt « coup du foulard » de Jef Lettens en fin de match, la sélection étrangère, avec Uwe Gensheimer qui a enchaîné le All-Star Game allemand avec la Mannschaft et cet événement en 24 heures, a dominé le début de match pour prendre jusqu’à quatre buts d’écart.

Un final au couteau

Durant les deux tiers-temps suivants, les deux équipes ne se sont quasiment pas lâché d’une semelle, l’écart ne dépassant jamais les deux buts et tout s’est joué dans quinze dernières minutes où, petite innovation, une équipe puis l’autre a joué la moitié de la période en infériorité numérique. Une situation inhabituelle sur la durée qui a permis à la sélection étrangère menée par le MVP de la soirée David Balaguer de prendre un avantage d’un but à la toute dernière seconde de Vasko Sevaljevic (38-39), appelé de dernière minute pour remplacer le Parisien Mikkel Hansen. Un match où Rémi Desbonnet s’est offert le luxe d’aller frapper un jet de 7m et durant lequel deux enfants du club de Saint-Ouen-L’Aumône sont venus remplacer les arbitres du match, partis siroter un jus de fruits au bord du terrain. Une soirée qui a également permis de rendre hommage à l’équipe de France féminine championne du monde avec Olivier Krumbholz qui a présenté le trophée au public et qui a été sous le signe de la solidarité avec des sportifs comme Florent Piétrus, Sonny Anderson, Bruno Valencony ou encore Gaëtan Huard qui se sont prêtés au jeu pour les associations « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! » et « Terre Fraternité ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.