Golden League (H) : Le Danemark crucifie les Bleus

Golden League (H) : Le Danemark crucifie les Bleus©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 07 janvier 2018 à 18h47

La France a été battue 29-28 par le Danemark à la dernière seconde, ce dimanche à l'AccorHotels Arena, et laisse donc filer la victoire dans cette deuxième étape de la Golden League.

Dans cinq jours, l'équipe de France de handball débutera l'Euro en Croatie par un choc contre la Norvège. Mais avant cela, les Bleus, champions du monde, avaient droit à une grosse répétition générale ce dimanche à l'AccorHotels Arena, face au Danemark, champion olympique. Sans Luka Karabatic (cheville) d'un côté ni Mikkel Hansen (genou) de l'autre, ce choc avait un tout petit peu moins de saveur, mais toujours est-il que ce sont les Danois qui se sont imposés : 29-28 en marquant à la dernière seconde. Mensah Larsen et Dipanda exclus SI les vingt premières minutes avaient été à l'avantage des Bleus, portés par un Dika Mem et un Nikola Karabatic en grande forme, les Danois ont resserré leur défense ensuite, à l'image du gardien Jannick Green, et sont parvenus à rejoindre la mi-temps à égalité avec les Français (15-15). La deuxième période était plus décousue. Les deux équipes se répondaient coup pour coup, jusqu'à la 43eme minute où Mads Mensah Larsen écopait d'un carton rouge pour avoir poussé Nikola Karabatic dans le dos alors qu'il tirait au but. La France en profitait pour creuser l'écart et mener de quatre buts. Les Bleus avaient même l'occasion d'avoir une avance de +5, mais Nicolas Tournat faisait le mauvais choix. Si bien que les Danois pouvaient encore rêver de la victoire, et y croyaient même encore plus à la 49eme, quand Adrien Di Panda était exclu à son tour pour avoir retenu un adversaire par le col. Le score était alors de 25-22. Le Danemark remporte cette deuxième étape de la Golden League Les Français avaient beaucoup de mal à se remettre de cette expulsion, et laissaient les Danois d'un Morten Olsen exceptionnel revenir, puis égaliser (28-28). Et à la toute dernière seconde, le Danemark inscrivait le but de la victoire. Rageant pour les Experts, qui laissent échapper par la même occasion le trophée de cette deuxième étape de la Golden League qui leur tendait les bras. Mais il leur reste cinq jours pour corriger toutes ses petites erreurs et soigner Luka Karabatic. Ce lundi, Didier Dinart annoncera la liste des joueurs retenus pour l'Euro. Où les Bleus pourraient retrouver le Danemark en demi-finale ou en finale (mais pas avant). Mais la route est encore longue d'ici là... Les marqueurs français : Rémili (2), Mem (5), N.Karabatic (5), Mahé (2), N'Guessan (5), Abalo (2), Sorhaindo (2), Guigou (2), Claire (1), Tournat (2)

GOLDEN LEAGUE - 2EME ETAPE Jeudi 4 janvier 2018 (à Rouen) France - Norvège : 32-27 Danemark - Egypte : 37-21 Samedi 6 janvier 2018 (à Paris) Norvège - Danemark : 27-25 France - Egypte : 33-23 Dimanche 7 janvier 2018 (à Paris) Norvège - Egypte : 31-28 France - Danemark : 28-29

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Golden League (H) : Le Danemark crucifie les Bleus
  • Une période de vaches maigres va débuter mais n'effacera pas tout ce qui a été fait auparavant. Mais la France ne sera pas championne d'Europe avec son niveau actuel. Les objectifs ce sont les prochains mondiaux et les prochains JO.

    Il y a effectivement des départs de joueurs de très forte expérience Narcisse , Omeyer qui même s'ils ne jouaient que très peu dasn certains matchs, apportaient énormément de sérénité au groupe.
    Ensuite il y a des absences pours blessures dont celles de Fabregas incourtenable en défense , l'incertitude sur Luka Karabatic ( encore en défense ) et une préparation délicate avec retours de blessures pour certains.
    Et puis l'Euro est la compétition la plus relevée .
    Mais on ne sait jamais avec les joueurs de talent et l'esprit d'équipe qu'il y a dans ce groupe. Si l'on rentre bien contre la Norvège cela peut donner confiance et nous amener en demie . Après si l'on est dans le dernier carré tout peut arriver. Cela fait pas mal de si mais avec ces joueurs et cette équipe , tout reste possible.