Euro 2022 (H) : Les Bleus surclassent la Grèce et se rapprochent de la qualification

Euro 2022 (H) : Les Bleus surclassent la Grèce et se rapprochent de la qualification©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 27 avril 2021 à 20h39

L'équipe de France s'est imposée sans trembler mardi soir en Grèce (40-31) pour le compte des éliminatoires de l'Euro 2022. En cas de succès de la Serbie face aux Grecs jeudi, les Bleus seraient assurés de la qualification.

La qualification est proche pour les Bleus. Après la nette victoire (40-31) des hommes de Guillaume Gille en Grèce mardi soir, il faudrait même un petit séisme pour que les triples champions d'Europe ne tentent pas une nouvelle fois d'aller décrocher le titre lors du prochain Championnat d'Europe, en janvier 2022 (13 au 30 janvier). Avec ce troisième succès de la campagne éliminatoire pour l'Euro, les Français n'auront d'ailleurs même pas besoin de battre la Grèce, dimanche à Créteil, pour valider leur ticket. Non seulement un nul suffirait, mais si ces mêmes Grecs étrillés mardi par nos Bleus avaient la bonne idée de s'incliner de nouveau, jeudi contre la Serbie, ils enverraient du même coup la France à l'Euro. Que de bonnes nouvelles en somme pour cette équipe de France qui affiche désormais 7 points à son compteur après cinq sorties. Soit deux de moins que les Serbes certes, mais surtout trois de plus que leur victime de mardi soir.

Fabregas à l'honneur



Dans un match qui a vu l'emblématique Michaël Guigou marquer son millième but en sélection, les Grecs n'ont pourtant pas démérité. Et s'ils ont terminé à neuf longueurs de la France à l'arrivée sur le parquet de Korydallos, en banlieue d'Athènes, à a pause, les locaux, il est vrai bien aidé par un Vincent Gérard loin d'avoir livré la prestation de sa vie (2 arrêts uniquement sur 18 tirs), pouvaient y croire, avec seulement six buts de retard (22-16). Ludovic Fabregas, meilleur marqueur français de ce match avec 6 buts devant Kentin Mahé (6 buts également mais avec un 5 sur 5 aux jets de sept mètres) et Nicolas Tournat (5 buts), eux aussi très précieux, s'est toutefois très vite attaché à calmer les ardeurs de la Grèce et d'un Efthimios Iliopoulos déchaîné (7 buts). Un coup d'accélérateur qui a permis à la France, nettement devant au score, de pouvoir voir venir et de gérer tranquillement son avance en fin de rencontre, le billet pour l'Euro pratiquement en poche.

Les marqueurs français : Fabregas (6 buts), Mahé (6), Tournat (5), Rémili (4), Abalo (4), Guigou (4), Porte (4), Mem (3), N'Guessan (2), Descat (1), Lagarde (1)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.