Euro 2020, mode d'emploi

Euro 2020, mode d'emploi©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le jeudi 09 janvier 2020 à 23h13

Comme chaque championnat d'Europe de handball, cette édition 2020 s'annonce costaude ! Petite subtilité, c'est la première fois qu'il y aura 24 équipes au menu. L'équipe de France a beaucoup de pain sur la planche.

Le programme

La formule est encore plus alambiquée qu'autrefois, puisque cet Euro est le premier à 24 nations. Résultat des courses : un premier tour à six groupes de quatre (du 9 au 15 janvier, en Autriche, Norvège et Suède), où les deux premiers sont qualifiés pour un tour principal plus classique avec deux groupes de six (du 16 au 22 janvier, en Autriche et Suède) - les deux premiers des groupes A, B, C d'un côté, les deux premiers des groupes D, E, F de l'autre, tout en conservant le résultat face à l'autre équipe qualifiée de son premier groupe. Puis demi-finales croisées et finale, le tout à Stockholm (du 24 au 26 janvier). Le vainqueur sera qualifié pour les JO.


L'équipe de France

Les Bleus, dans tout ça, abordent leur première compétition sans être tenants d'aucun titre (JO, Mondial ou Euro) depuis l'Euro 2006 ! Toujours très fringants malgré tout, ils devront se coltiner la Norvège à domicile dès leur deuxième match, dimanche, après le Portugal vendredi et avant la Bosnie mardi. Ensuite, on attend probablement le Danemark et la Suède comme gros poissons au tour principal. Mais pour le moment, difficile de voir plus loin que ce premier tour déjà piège, et notamment ce choc contre la Norvège. "On sait ce que ça représente d'évoluer à domicile, rappelle Yann Genty sur le site de la Fédération française. Mais si nous arrivons à les battre, ce sera encourageant pour la suite."

Les autres

Les deux semaines s'annoncent corsées pour les Bleus, puisque le Danemark de Mikkel Hansen (champion olympique et du monde) et la Suède semblent encore être les deux nations les plus à même de les contrarier, de peu devant la Norvège. Si qualification en demies il y a, il sera alors temps de penser à l'Espagne tenante du titre, à l'Allemagne ou à la Croatie. Au-delà du duo France-Norvège, le ticket Espagne-Allemagne vaudra aussi le détour dès ce premier tour dans le même groupe, mais à un degré moindre tout de même. Le Danemark, la Suède et la Croatie seront chacun seuls favoris de leur groupe. Il ne reste qu'un groupe plus faible, celui de l'Autriche, tête de série en tant que pays hôte.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.