Euro 2020 : Les Bleus tombent d'entrée !

Euro 2020 : Les Bleus tombent d'entrée !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 10 janvier 2020 à 19h55

Comme en avril dernier à Guimaraes, les Bleus sont tombés dans le piège tendu par le Portugal (28-25), ce vendredi à Trondheim.

Les Bleus étaient pourtant prévenus. Douchée le 11 avril dernier à Guimaraes (33-27), l'équipe de France savait que ce Portugal n'était plus le faire-valoir qu'il avait longtemps été. Certes, les Bleus avaient pris leur revanche à Strasbourg (33-24) trois jours après cette claque, mais pas de là à se dire que l'affaire était dans la poche au moment de retrouver les Portugais, vendredi à Trondheim pour leur premier match de cet Euro 2020. Des débuts catastrophiques pour les joueurs de Didier Dinart, de nouveau tombés dans le piège (28-25) de cette incroyable équipe portugaise, auteur à n'en pas douter lors de cette deuxième journée de l'une des sensations du premier tour. La France pourrait justement ne pas aller plus loin que cette phase de groupes. Avec cette défaite d'entrée dans une configuration n'envoyant que deux équipes de chaque groupe au tour principal, les Tricolores se retrouvent en effet déjà dos au mur, sans nouveau droit à l'erreur, avant de se frotter lors de lors deuxième sortie à la Norvège, pays hôte. Lorsque Ludovic Fabregas a emboîté le pas de Dika Mem (50eme sélection) pour donner d'entrée un avantage de 2-0 aux Bleus, le public norvégien était pourtant loin de penser que le Portugal assénerait d'entrée un coup de massue à l'un des favoris du tournoi. Mieux partie que son adversaire, la France a bien compté rapidement trois buts d'avance, mais sans jamais parvenir à décrocher ces Portugais accrocheurs. Profitant des nombreuses pertes de balle adverses, l'outsider est même revenu progressivement à hauteur, sans s'affoler. Et c'est avec la même sérénité déconcertante que le Portugal a pris les devant pour mener à la pause (12-11) alors que les Français étaient restés onze minutes sans marquer un peu plus tôt.

Deux exclusions temporaires qui coûtent cher

Au vu de la physionomie du match, les joueurs de Dinart pouvaient même s'estimer heureux de n'accuser qu'un but de retard lorsqu'a débuté la seconde période. Malgré un éclair d'entrée de Melvyn Richardson et des arrêts de Yann Genty, entré dans la cage à la place d'un Vincent Gérard jamais dans le coup, les Lusitaniens n'ont d'ailleurs pas mis longtemps avant de faire de nouveau la course en tête, le gardien portugais Quintana se permettant même de marquer un but pour redonner deux longueurs d'avance à son pays (21-19). Menée dans la foulée de trois buts de nouveau (22-19), la France, sans être géniale, ne se laissait pas abattre pour autant, et elle parvenait à égaliser grâce notamment à deux buts coup sur coup de Michaël Guigou, qui voyait au passage son jet de sept mètres repoussé par Quintana. Didier Dinart relançait alors Vincent Gérard, les Bleus, au bord de la rupture, résistaient à la pression portugaise et les plus optimistes des supporters tricolores rêvaient à un petit hold-up. Il n'est jamais venu, un missile de Gomes à trois minutes de la fin replaçant les siens devant juste avant que Guigou et Fabregas n'écopent tous deux de deux minutes. Redoutée depuis un moment, la balle de match était pour le Portugal, qui ne la laissait pas passer. Les héros de Guimaraes du 11 avril dernier en remettaient même une couche (par Borges) face à des Bleus groggy. Le Portugal l'emporte finalement de trois buts dans cette compétition où le goal-average devrait compter lui aussi. Toujours sur le podium des compétitions internationales depuis 2014, la France se retrouve déjà dans l'obligation de tout gagner pour ne pas prendre la porte d'entrée. L'année 2019 avait été marquée par ce camouflet d'avril dernier au Portugal. L'année 2020 s'est malheureusement mise au diapason.

Pour revivre ce match, cliquez ici



CHAMPIONNAT D'EUROPE 2020 
Du 9 au 26 janvier en Autriche, Norvège et Suède

TOUR PRELIMINAIRE
Groupe D (à Trondheim à Norvège)
1- Portugal : 2 points
2- Norvège
3- Bosnie-Herzégovine
4- France : 0 point

Vendredi 10 janvier
France - Portugal : 25-28
20h30 : Norvège - Bosnie-Herzégovine

Dimanche 12 janvier
16h00 : Portugal - Bosnie-Herzégovine
18h15 : France - Norvège

Mardi 14 janvier
18h15 : Bosnie-Herzégovine - France
20h30 : Portugal - Norvège

Vos réactions doivent respecter nos CGU.