Euro 2020 (H) : Battue par la Norvège, l'équipe de France est déjà éliminée

Euro 2020 (H) : Battue par la Norvège, l'équipe de France est déjà éliminée©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 12 janvier 2020 à 20h00

Après la défaite face au Portugal, l'équipe de France a chuté une deuxième fois face à la Norvège et va quitter l'Euro 2020 dès la fin du Tour Préliminaire.



C'est peut-être une page qui se tourne. L'équipe de France ne verra pas le Tour Principal de l'Euro 2020 et devra bien passer par un Tournoi de Qualification Olympique, en avril prochain à l'AccorHotels Arena, pour espérer voir Tokyo l'été prochain. La faute à une défaite, celle de trop, face à une équipe de Norvège survoltée et poussée par son public au Spectrum de Trondheim. Restant sur l'impression très négative laissée contre le Portugal, les Bleus ont manqué leur entame de match, concédant deux buts dans les deux premières minutes avant de marquer leur premier par Nikola Karabatic (3 buts sur 7 tirs) après quasiment cinq minutes. Un début de rencontre compliqué symbolisé par Nedim Remili (3 buts sur 6 tirs). Utilisé en défense dans un schéma proche de celui utilisé par le PSG, l'arrière droit tricolore n'a pas su stopper les offensives norvégiennes, prenant deux minutes de suspension en tout début de match. Emmenés par Sander Sagosen (10 buts sur 15 tirs), la Norvège a nettement fait la course en tête dans la première période, prenant jusqu'à trois buts d'avance au quart d'heure de jeu.

Les Bleus y ont cru en début de deuxième période

Mais les Bleus ont su se remettre dans le match, portés par un Vincent Gérard retrouvé dans le but qui a multiplié les arrêts (11 arrêts sur 38 tirs subis). L'efficacité offensive a fait son retour et deux buts coup sur coup de Luc Abalo (4 buts sur 6 tirs) puis Michaël Guigou (5 buts sur 6 tirs) ont permis à l'équipe de France de recoller à huit minutes de la mi-temps. Des solutions ont pu être trouvées dans la défense norvégienne grâce à Ludovic Fabregas (8 buts sur 9 tirs) et les Bleus en ont profité pour virer à la mi-temps avec un but d'avance malgré une dernière offensive manquée qui aurait pu permettre de creuser l'écart. Remobilisés par Didier Dinart et Guillaume Gille, les Tricolores ont accéléré en début de deuxième acte avec un 3-1 initié par le Barcelonais pour prendre trois buts d'avance, leur plus grand écart dans cette rencontre. Un écart important mais pas nécessaire car la victoire du Portugal face à la Bosnie-Herzégovine a imposé aux Bleus de s'imposer de quatre buts minimum pour être à l'abri d'éventuels calculs norvégiens lors de la dernière journée de ce Tour Principal. Mais, eux-aussi contraints de s'imposer pour valider dès à présent leur place au Tour Principal, les joueurs de Christian Berge n'étaient pas prêts à lâcher ce match.

Les Bleus vont devoir se poser les bonnes questions

L'entraîneur norvégien a su trouver les solutions en attaque pour recoller à 20 minutes du terme de la rencontre et remettre l'équipe de France dans ce doute qui est présent depuis de longs mois. Des Bleus qui se sont comme liquéfiés sur place, laissant des espaces béants en défense et se montrant incapables de battre un Torbjörn Bergerud (16 arrêts sur 41 tirs subis) qui s'est mis à la hauteur de l'enjeu et de son duel avec Vincent Gérard. Un 3-0 pour la Norvège avec Sander Sagosen et Harald Reinkind (4 buts sur 9 tirs) à la manœuvre au début des dix dernières minutes a confirmé la tendance et confirmer la victoire des Scandinaves. Romain Lagarde (1 but sur 3 tirs), Nedim Remili, Ludovic Fabregas et Luc Abalo ont tout tenté mais le cadre s'est toujours dérobé. La Norvège s'impose donc de deux buts (26-28), rejoint le Portugal en tête de ce Groupe D et assure sa place au Tour Principal avant même le duel face aux Lusitaniens. Pour l'équipe de France, il s'agira de bien finir face à la Bosnie-Herzégovine puis tant les dirigeants, le staff que les joueurs devront se poser les bonnes questions avant le TQO qui aura une importance cruciale pour l'avenir de l'équipe de France.

CHAMPIONNAT D'EUROPE 2020
Du 9 au 26 janvier en Autriche, Norvège et Suède

TOUR PRELIMINAIRE
Groupe D (à Trondheim à Norvège)
1- Norvège 4 points
2- Portugal 4
3- France 0
4- Bosnie-Herzégovine 0

Dimanche 12 janvier
Portugal - Bosnie-Herzégovine : 27-24
France - Norvège : 26-28
CHAMPIONNAT D'EUROPE 2020
Du 9 au 26 janvier en Autriche, Norvège et Suède

TOUR PRELIMINAIRE
Groupe D (à Trondheim à Norvège)
1- Norvège 4 points
2- Portugal 4
3- France 0
4- Bosnie-Herzégovine 0

Dimanche 12 janvier
Portugal - Bosnie-Herzégovine : 27-24
France - Norvège : 26-28

Vos réactions doivent respecter nos CGU.