Euro 2018 (H) : Une victoire crispante pour l'équipe de France !

Euro 2018 (H) : Une victoire crispante pour l'équipe de France !©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 20 janvier 2018 à 20h01

Dans un match notamment marqué par une prestation défensive magistrale et un Vincent Gérard en feu, l'équipe de France est venue à bout de la Suède pour son entrée dans le tour principal de l'Euro 2018.

Les « Experts » sont lancés sur le chemin des demi-finales de l'Euro 2018 en Croatie. Dans une Arena de Zagreb qui a sonné globalement creux, sans doute parce que le public croate se réservait pour le Croatie-Norvège programmé en soirée, les joueurs de Didier Dinart ont donné bien des sueurs froides à la centaine de supporters qui ont fait le déplacement. Un début de match marqué par l'entrée en jeu tonitruante de Vincent Gérard, qui a mis les choses au clair dès les premiers instants de la rencontre en dressant un mur dans la cage tricolore. Les attaquants suédois n'ont trouvé la faille qu'à une seule reprise dans les dix premières minutes du match... ce qui n'a toutefois pas permis aux Bleus de faire la différence.

Une attaque tricolore bien trop longtemps en panneSi la défense de l'équipe de France a très bien fait le travail dans ce début de match, que dire de l'attaque menée par Dika Mem. Si Vincent Gérard a multiplié les arrêts (19/36 à 53% de réussite), les Bleus n'ont pas été en mesure de rapidement faire fructifier cette performance défensive par des buts à foison, bien au contraire. Les Suédois, malgré leur inefficacité devant le but français, n'ont jamais été sortis du match, revenant patiemment à deux buts au retour aux vestiaires. Un match auquel Luka Karabatic, qui retrouve le groupe pour ce tour principal en remplacement de Benjamin Afgour, n'aura participé qu'un peu plus de six minutes, le temps d'être expulsé pour avoir mis la main au visage de Niclas Ekberg, geste vérifié à la vidéo par les arbitres que ces derniers n'ont pas laissé passer. La mi-temps n'a pas permis à Didier Dinart de remettre ses joueurs dans le sens de la marque puisqu'il n'a fallu que dix minutes pour Jesper Nielsen et consorts pour revenir à hauteur des Bleus, les faisant toujours plus douter. C'est alors que les « Experts », en plus d'avoir mis les barbelés en défense, ont monté le régime en attaque.Une fin de match en boulet de canon pour les BleusCe retour des Suédois a réveillé l'esprit de combattant des joueurs tricolores, les entrées de Nicolas Claire et de Nicolas Tournat ainsi que la confiance retrouvée de Dika Mem ont donné un coup de fouet aux Bleus qui ont pris cinq buts d'avance en six minutes pour s'offrir une fin de match bien moins crispante que les 40 premières minutes, où le capitaine Cédric Sorhaindo (5/5 aux tirs) a tenu la baraque autant que possible. C'est finalement avec six longueurs d'avance, et ne laissant les Suédois n'inscrire que 17 buts en 60 minutes, que les Bleus lancent parfaitement leur tour principal de cet Euro (17-23), prenant seuls la tête du Groupe I après trois rencontres pour chaque équipe avec deux points d'avance sur la Suède, la Croatie et la Norvège. Ils ont désormais deux jours pour récupérer avant d'affronter la Serbie, match qui pourrait bien valider le billet des Bleus pour le dernier carré.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU