Euro 2018 (F) : Les Françaises battues d'entrée par la Russie

Euro 2018 (F) : Les Françaises battues d'entrée par la Russie©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 29 novembre 2018 à 22h34

L'équipe de France a manqué son début dans le championnat d'Europe féminin de handball en s'inclinant à Nancy face à la Russie.

Rien de tel qu'un match entre les championnes du monde et les championnes olympiques pour lancer l'Euro 2018. Dans un Palais des Sports Jean-Weille plein comme un œuf, les joueuses de l'équipe de France n'ont pas pu cacher une certaine nervosité au moment de lancer leur première grande compétition à domicile depuis 2007. En effet, il a fallu attendre près de sept minutes pour voir Béatrice Edwige débloquer le compteur tricolore. Heureusement pour les Bleues, Amandine Leynaud a fait le nécessaire dans sa cage pour éviter de voir les Russes prendre leur envol au tableau d'affichage. Mais c'est alors que les Russes ont commencé à trouver des espaces et à mettre en difficulté la gardienne tricolore. Un 4-0 impulsé par Daria Dmitrieva et la sortie pour deux minutes de Laura Flippes a offert aux championnes olympiques le premier break de ce match d'ouverture.


Orlane Kanor a offert des solutions aux Bleues


Après son premier temps-mort, Olivier Krumbholz a lancé une des cartes à sa disposition sur le banc : Orlane Kanor. L'arrière gauche de Metz a offert d'autres solutions et notamment sa capacité à changer de rythme, ce qui a beaucoup perturbé la défense russe. Avec cinq réalisations, elle a été un maillon essentiel pour permettre aux Tricolores de revenir dans le match et, grâce à la capitaine Siraba Dembélé, de retrouver les vestiaires avec un score de parité. A une de moins suite à l'exclusion d'Anna Sen, les Russes ont vu l'équipe de France prendre rapidement deux buts d'avance mais, petit à petit, le jeu de l'équipe de France s'est délité et la Russie en a profité pour revenir totalement dans le match. Entrée en jeu à la mi-temps, Laura Glauser a d'abord donné du fil à retordre aux attaquantes russes avant que ces dernières ne trouvent des solutions, poussant Olivier Krumbholz à faire revenir Amandine Leynaud dans le but pour conclure le match.


Les Russes ont accéléré et s'imposent logiquement


La sortie pour deux minutes de Béatrice Edwige à la 35eme minute a été le déclencheur du retour en force des Russes. Un 4-2 avec Elizaveta Malashenko à la baguette a permis aux championnes olympiques en titre de revenir à hauteur avant de prendre deux buts d'avance sur un 3-0 à un quart d'heure de la fin de la rencontre grâce à Daria Samokhina et Iuliia Managarova. Les Bleues se sont alors lancé à l'abordage pour espérer revenir au score et arracher le match nul in extremis. Mais, dans l'incapacité de marquer dans les trois dernières minutes, ce premier match se conclue sur une défaite de trois longueurs pour l'équipe de France (23-26). Un premier coup dur qui ne remet pas déjà en cause le futur parcours des Bleues mais, tant face à la Slovénie qu'au Monténégro, le sans faute sera obligatoire en vue du Tour Principal, où les résultats face aux autres équipes qualifiées seront conservés. Les Tricolores n'ont donc pas le luxe de gamberger.



HANDBALL (F) / EURO 2018
En France du 29 novembre au 16 décembre

TOUR PRELIMINAIRE
Groupe B (à Nancy)
1- Russie 2 points
2- Monténégro 0
3- Slovénie 0
4- France 0

Jeudi 29 novembre
France - Russie : 23-26

Vendredi 30 novembre
21h00 : Monténégro - Slovénie

Dimanche 2 décembre
15h00 : Slovénie - France
18h00 : Russie - Monténégro

Mardi 4 décembre
18h00 : Russie - Slovénie
21h00 : France - Monténégro

Vos réactions doivent respecter nos CGU.