Euro 2018 (F) : " Ce sera un grand match "... La finale est déjà dans toutes les têtes

Euro 2018 (F) : " Ce sera un grand match "... La finale est déjà dans toutes les têtes©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le samedi 15 décembre 2018 à 01h01

Victorieuse des Pays-Bas (27-21), la France s'est hissée en finale d'un Euro pour la première fois de son histoire. Après la rencontre, les Bleues ont savouré leur qualification avec le public. Tout en ayant déjà leur prochain match, face à la Russie (dimanche, 17h30), dans un coin de la tête.



Il y a eu 2002, 2006 et, plus récemment, 2016. A chaque fois, l'équipe de France avait dû se contenter d'une médaille de bronze. En 2018 cependant, les Bleues pourront voir plus grand. Ce vendredi, elles ont disposé des Pays-Bas (27-21) et se sont offert le droit de disputer une finale européenne, ce qui ne leur était jamais arrivé auparavant. Victorieuses des Néerlandaises devant le public de l'AccorHotels Arena, les Tricolores n'ont pas boudé leur plaisir après la rencontre. « L'ambiance a été incroyable, c'est le rêve, s'est réjouie Estelle Nze Minko au micro de beIN Sports. Tout était parfait. On est enfin à l'endroit où l'on espérait être. On va savourer ce soir, mais à partir de demain... Maintenant, il faut aller au bout. »

Krumbholz : « On a l'esprit libre maintenant »

Il ne faudrait effectivement pas trop relâcher la pression. Car c'est une véritable montagne qui attend Alexandra Lacrabère et ses coéquipières dimanche (17h30). Championne olympique en titre, la Russie n'a pas eu besoin de puiser dans ses réserves pour se débarrasser de la Roumanie (28-22). Surtout, les Russes sont les seules à avoir battu la France depuis le début de l'Euro. C'était le 29 novembre dernier, lors du match d'ouverture (23-26). « C'est une très, très bonne équipe, a affirmé Amandine Leynaud. Mais on a de très belles armes. On a tout pour les contrer. Je ne pense pas que ce sera la même physionomie. Tous les ballons seront importants, mais on en perd de moins en moins dans cet Euro... Je pense que ce sera un grand match. » Ravi de la prestation réalisée par ses joueuses, Olivier Krumbholz a fait preuve d'un optimisme indéniable : « On a l'esprit libre maintenant. On va battre les Russes ! » En tout cas, le rendez-vous est pris. Et on a hâte d'y être.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.