En Biélorussie, la " vie normale " d'Accambray

En Biélorussie, la " vie normale " d'Accambray©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le vendredi 10 avril 2020 à 18h45

Le sport biélorusse maintenant son organisation comme si de rien n'était, William Accambray est donc un des seuls athlètes français à ne connaître aucun changement en dépit de la pandémie de coronavirus.



William Accambray demeure un des seuls sportifs français de haut niveau, si ce n'est le seul, à poursuivre son activité. Et pour cause, le triple champion du monde (2011, 2015, 2017) évolue au Meshkov Brest, le meilleur club de Biélorussie, ce pays où le sport se poursuit malgré la pandémie de coronavirus. Après trois jours de repos, le club a bel et bien repris l'entraînement mercredi, encore et toujours, le jour des 32 ans de l'ancien Montpelliérain et Parisien - parti en 2017 à Veszprém (Hongrie) puis à Celje (Slovénie).

« Je suis avec mon véhicule, j'aurai quelques frontières à passer »

« La vie est restée relativement normale », répète-t-il sur le site de la Fédération Française. D'ores et déjà engagé avec Aix-en-Provence la saison prochaine, il commence forcément à se poser quelques questions : « Il est prévu que le club nous libère fin mai, puis je devrais partir en vacances. Mais je n'ai aucune idée de la façon dont ça va se passer. Les frontières biélorusses sont fermées. Je suis venu avec mon véhicule, j'aurai donc quelques frontières à passer pour rejoindre la France. » Un sacré périple qui s'annonce, si on lui en laisse l'opportunité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.