Coupe de France (H/Finale) : Cinquième titre pour le PSG, vainqueur de Montpellier

Coupe de France (H/Finale) : Cinquième titre pour le PSG, vainqueur de Montpellier©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 15 mai 2021 à 22h46

Battu lors de ses trois finales de Coupe de France face à Montpellier, le PSG a mis un terme à sa série négative en dominant le club héraultais (26-30) et remporter son cinquième titre.



Avant de jouer sa saison européenne face à Kiel, le PSG a déjà mis la main sur un trophée. Alors que le titre de champion de France lui semble promis, le club de la Capitale a remporté ce samedi aux dépens de Montpellier la Coupe de France à l'issue du seul match disputé cette saison dans cette compétition. Un duel entre les deux premiers de Lidl Starligue qui a vu Montpellier démarrer très fort. Profitant d'une intervention de Kevin Bonnefoi (1 arrêt à 8% d'efficacité) et des maladresses parisiennes, les Héraultais ont pris trois buts d'avance après moins de quatre minutes. Une entame de match manquée qui n'a toutefois pas inquiété les joueurs de Raul Gonzalez Gutierrez. Grâce notamment à Dylan Nahi (7 buts sur 9 tirs), le club de la Capitale est revenu à hauteur quatre minutes plus tard. Les deux formations se sont alors rendu coup pour coup mais, progressivement, ce sont les Parisiens qui ont pris l'ascendant avec une défense toujours plus solide et un Vincent Gérard montant en puissance (7 arrêts à 27% d'efficacité). L'écart s'est alors stabilisé autour des trois buts jusqu'à la pause.

Le PSG met un terme à son complexe d'infériorité

Au retour sur le parquet, Nedim Remili (4 buts sur 7 tirs) a donné le ton de la deuxième période, avec deux réalisations qui a offert cinq longueurs d'avance au club parisien. Néanmoins, Montpellier n'a jamais abdiqué et, à un peu plus d'un quart d'heure, a eu la balle pour revenir à un but. Mais Kyllian Villeminot (4 buts sur 6 tirs) a échoué face à Vincent Gérard. Dans la foulée, Luc Steins (1 but sur 1 tir) et Luka Karabatic (4 buts sur 4 tirs) ont été à l'origine d'un 3-0 qui a permis au PSG d'aborder les dix dernières minutes avec une marge de cinq buts. Patrice Canayer a alors tout tenté pour relancer cette finale de la Coupe de France, n'hésitant pas à sortir Marin Sego (8 arrêts à 31% d'efficacité) pour jouer à sept dans le champ. Mais, grâce notamment à Mikkel Hansen (7 buts sur 7 tirs), le club de la Capitale a tenu bon pour s'imposer dans cette finale (26-30) et remporter sa cinquième Coupe de France. Battu par Montpellier lors des trois premières finales ayant opposé les deux clubs (2001, 2003 et 2008, le PSG a vaincu le signe indien et pourra aborder son quart de finale retour de Ligue de Champions avec une confiance au maximum.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.